Getty Images

Masters - Zverev : "Roger est plus âgé, il applique ses propres règles"

Zverev : "Roger est plus âgé, il applique ses propres règles"

Le 17/11/2018 à 10:29Mis à jour Le 17/11/2018 à 10:30

MASTERS - Alors qu'il retrouve Roger Federer samedi lors des demi-finales (15 heures), Alexander Zverev a réagi aux propos du Suisse sur le calendrier ATP, lequel réagissait déjà aux propos de l'Allemand. Bien sûr, Novak Djokovic a été invité à donner son avis sur le sujet qui passionne le monde de la petite balle jaune actuellement.

Tout est parti de la réforme de la Coupe Davis. Vendue au groupe Kosmos, le tournoi ne prévoit aucun point ATP et sa phase finale se disputera en novembre 2019. Une hérésie pour certains, notamment pour Alexander Zverev, qui considère que "la saison est beaucoup trop longue." "On joue 11 mois par an, c'est ridicule. On ne fait ça dans aucun autre sport professionnel", avait-il déclaré mercredi à la presse, après sa défaite contre Novak Djokovic au Masters (6-4, 6-1).

Présent également à Londres et futur adversaire de l'Allemand en demi-finale, Roger Federer n'a pas abondé dans son sens et a préféré parler de responsabilité individuelle. "On peut supprimer 20 tournois au calendrier mais je ne suis pas certain que cela plaise aux 200 joueurs classés derrière nous, a argumenté le Suisse dans des propos rapportés par la Tribune de Genève. L'autre option, c'est de bien choisir ses priorités en fonction de ce que peuvent supporter le corps et l'esprit." Comprendre : les instances sont irréprochables, pas les joueurs.

Vidéo - Zverev: "Excepté peut-être Rafa, les meilleurs joueurs ne joueront pas la Coupe Davis l'an prochain"

00:16
" Novak pense la même chose depuis 10 ans"

Roger Federer avait notamment décidé ces dernières années de faire l'impasse sur des tournois majeurs, à l'image de ses absences à Roland-Garros en 2017 et 2018. "Roger est plus âgé, il applique ses propres règles", a réagi dans Metro Zverev aux propos de l'ancien numéro un mondial. Il peut refuser des Masters, il n'est pas obligé de disputer tous les tournois 500. Moi je dois jouer les quatre Grand Chelem, les neuf Masters et je dois disputer quatre tournois 500. J'ai même participé à un tournoi 250."

Également critiqué par l'ancien joueur Tim Henman, qui l'accusait d'être un poil contradictoire et de perdre des forces vives lors de tournois d'exhibition, Alexander Zverev a nié en bloc. "Je n'ai joué aucun tournoi d'exhibition cette année, a-t-il répondu. Si vous appelez la Laver Cup, une exhibition, j'en ai joué une. En dehors de cela, aucune." Et l'Allemand de sortir la carte Novak Djokovic : "Si vous demandez à Novak, avec qui j'ai parlé (du calendrier, ndlr), il est d'accord avec moi. Il pense la même chose depuis 10 ans mais il n'en a jamais vraiment parlé."

Forcément, le numéro un mondial a été invité à réagir, ne serait-ce que pour confirmer les propos de Zverev à son sujet. "En ce qui concerne le calendrier, c'est vrai, je pense qu'il devrait être plus court. Le tennis a la plus longue saison de tous les sports", a-t-il déclaré après sa victoire contre Marin Cilic vendredi soir. Et pour aller dans le sens de l'Allemand, qui se plaignait d'avantage du placement des tournois dans le calendrier que de leur quantité, "Nole" a proposé une solution simple : "clôturer les tournois majeurs un peu plus tôt dans la saison." La solution est évidemment compliquée à appliquer selon le Serbe, notamment car "le tennis détient autant de propriétaires privés et d'agences que de tournois", mais la présence de cette problématique sur le devant de la scène est déjà une petite victoire.

Roger Federer et Alexander Zverev lors de la Laver Cup.

Roger Federer et Alexander Zverev lors de la Laver Cup.Imago

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0