Rafael Nadal était-il devant sa télé jeudi soir sur les coups de 22h30 ? On ne l'imagine guère sauter comme un cabri dans sa chambre d'hôtel, mais il a quand dû esquisser un petit sourire, a minima. Sans jouer, l'Espagnol a raflé le pactole grâce à la victoire de Roger Federer sur Novak Djokovic dans le dernier match du groupe Björn Borg. Le succès du Suisse élimine de ce Masters Novak Djokovic. Conséquence heureuse pour le Majorquin, il est désormais assuré de terminer l'année à la première place mondiale.

En début de semaine, pas grand monde n'aurait misé là-dessus. Le voir terminer devant Djokovic à l'issue de ce Masters n'était pas gagné, vraiment pas, mais un tel dénouement, avec le trône assuré dès jeudi soir pour Rafael Nadal, voilà qui semblait même franchement inimaginable. Puis tout a basculé dans le sens du champion de Manacor. Un scénario idéal en trois actes et trois jours :

ATP World Tour Finals
Pin : "Tsitsipas a tout pour être n°1 mondial"
19/11/2019 À 15:17

Acte 1 : La défaite de Djokovic face à Thiem mardi au terme d'un match superbe, mais sans doute source de frustration chez le Serbe.

Acte 2 : Le succès miraculeux de Nadal contre Medvedev mercredi, après avoir été mené 5-1 dans le dernier set et en sauvant une balle de match.

Acte 3 : La victoire limpide de Federer, ce jeudi soir, contre un Djokovic écœuré par la maestria du Suisse, auteur d'un de ses plus beaux matches de la saison.

Novak Djokovic

Crédit: Getty Images

Rafael Nadal avait repris la place de numéro un au lendemain du Masters 1000 de Paris-Bercy, en profitant du retrait des points cumulés de Bercy et du Masters 2018. Mais sa marge de 645 points avant le décisif rendez-vous londonien n'incitait pas forcément à un grand optimisme. D'abord parce qu'il avait quitté Bercy sur un forfait avant les demi-finales, et sa présence à l'O² Arena n'était pas garantie à cause de cette blessure aux abdominaux. Son bilan personnel au Masters par le passé et la forme de Novak Djokovic étaient deux autres arguments à mettre à son débit.

Mais c'est bien lui qui passera le Nouvel An avec la couronne sur la tête. C'est la 5e fois que Rafael Nadal achève une saison au sommet du tennis masculin après 2008, 2010, 2013 et 2017. Voilà un domaine dans lequel les trois géants du XXIe siècle sont désormais à égalité parfaite, puisque Federer et Djokovic ont eux aussi été cinq fois numéro un en fin d'année. Pete Sampras, pour douze mois au moins, préserve donc son record. Il sera forcément rejoint l'an prochain par un membre du trio majuscule du circuit, à moins que le tennis mondial n'entre dans une nouvelle ère...

Numéro 1 en fin de saison

JoueurNombre de foisAnnées
Pete Sampras61993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998
Jimmy Connors51974, 1975, 1976, 1977, 1978,
Roger Federer52004, 2005, 2006, 2007, 2009
Novak Djokovic52011, 2012, 2014, 2015, 2018
Rafael Nadal52008, 2010, 2013, 2017, 2019
John McEnroe41981, 1982, 1983, 1984
Ivan Lendl41985, 1986, 1987, 1989
Björn Borg21979, 1980
Stefan Edberg21990, 1991
Leyton Hewitt22001, 2002
ATP World Tour Finals
"2019 a commencé à dessiner un nouveau Big Three"
19/11/2019 À 15:13
ATP World Tour Finals
Tsitsipas : "Comme dans un grand huit"
17/11/2019 À 23:03