Le contexte

Ils ne sont plus que quatre en lice dans ce Masters et ils occupent… les quatre premières places du classement mondial. La logique a donc été respectée dans ce tournoi des Maîtres si différent de ceux qui l’ont précédé. D’abord en raison du huis clos qui prive les joueurs de l’énergie issue du soutien du public. Ensuite et surtout parce que, la saison ayant été longtemps suspendue par la pandémie de coronavirus, tous les participants ont abordé l’épreuve sensiblement dans le même état de fraîcheur.

ATP Finals
Après l'Annapurna Djokovic, l'ambitieux Medvedev s'attaque à son Everest Nadal
20/11/2020 À 23:33

Par conséquent, la hiérarchie de cette édition 2020 a été plus fidèle à celle déterminée par l’ensemble des résultats de la saison. Tous deux vainqueurs en Grand Chelem sur dur respectivement à l’Open d’Australie et à l’US Open, Novak Djokovic et Dominic Thiem ont des trajectoires très semblables en cette fin de saison. Battus en quarts de finale à Vienne, ils ont fait l’impasse sur le Rolex Paris Masters pour aborder à 100 % de leurs moyens physiques ce dernier rendez-vous majeur. Avant cette demi-finale, ils présentent d’ailleurs le même bilan dans la compétition : deux victoires et une défaite chacun en durant la phase de groupes.

L’impression dégagée diffère en revanche quelque peu. Face à Stéfanos Tsitsipas puis surtout contre Rafael Nadal, Thiem a évolué à un très haut niveau, comparable d’ailleurs (selon ses propres dires) à celui qui lui avait permis de battre Djokovic lors d’un immense combat en poule l’an dernier (6-7, 6-3, 7-6 en 2h47). Dans un 3e match sans enjeu, "Dominator" s'est quelque peu économisé pour la suite. Le numéro 1 mondial, de son côté, est passé à côté de son sujet face à Daniil Medvedev, semblant même par séquences en difficulté autant sur le plan physique que mental. Mais il a livré deux autres prestations suffisamment solides et sérieuses contre Diego Schwartzman et Alexander Zverev pour poursuivre sa quête d’un 6e titre au Masters.

"Ces dernières années, Thiem est devant le 'Big 3' en termes de victoires"

Face-à-face

  • Novak Djokovic mène 7-4 dans ses duels face à Dominic Thiem. Mais le rapport de forces est beaucoup plus équilibré qu’il n’y paraît : le numéro 1 mondial avait ainsi remporté les 5 premières confrontations en 2016 et 2017. Depuis, l’Autrichien s'est adjugé 4 des 6 derniers matches.
  • Leurs trois derniers affrontements en demi-finale de Roland-Garros en 2019 (victoire de Thiem 6-2, 3-6, 7-5, 5-7, 7-5), en phase de poule du Masters précédent (victoire de Thiem 6-7, 6-3, 7-6) et en finale de l’Open d’Australie 2020 (victoire de Djokovic 6-4, 4-6, 2-6, 6-3, 6-4) se sont tous décidés lors du set décisif.
  • Au Masters, Djokovic mène 2-1.

Leur parcours

Novak Djokovic

1er match de poule : bat Diego Schwartzman 6-3, 6-2
2e match de poule : battu par Daniil Medvedev 6-3, 6-3
3e match de poule : bat Alexander Zverev 6-3, 7-6(4)

Dominic Thiem

1er match de poule : bat Stéfanos Tsitsipas 7-6(5), 4-6, 6-3
2e match de poule : bat Rafael Nadal 7-6(7), 7-6(4)
3e match de poule : battu par Andrey Rublev 6-2, 7-5

Entre Thiem et Nadal, c'était une baston mémorable : les temps-forts d'un match XXL

Ils ont dit

Novak Djokovic : "J’ai joué contre Dominic ici l’année dernière, et j’ai perdu 7-6 au troisième set dans un match vraiment palpitant. J’espère que nous allons en jouer un grand encore, mais avec un résultat différent cette fois."

Dominic Thiem : "Je voulais gagner mon 3e match de poule, mais les deux premiers ont été assez durs et longs… L’objectif pour moi en demi-finale, c’est d’être à 100 % et de retrouver l’intensité fantastique que j’ai déployée contre Tsitsipas et Nadal."

Trois stats à retenir

0. Novak Djokovic n’a pas perdu le moindre match cette saison après le gain du premier set. Son bilan : 35 victoires pour aucune défaite. Le dernier à l’avoir battu dans cette configuration était un certain… Dominic Thiem à Londres l’an dernier.

9. Le numéro 1 mondial dispute sa 9e demi-finale au Masters. Trois joueurs seulement ont fait mieux : Roger Federer (16), Ivan Lendl (12) et Pete Sampras (10).

3. Pour la troisième fois seulement depuis 1990, les quatre premiers joueurs du monde sont en demi-finale du Masters. Voici 30 ans, Stefan Edberg, Boris Becker, Ivan Lendl et Andre Agassi l’avaient fait. En 2004, Roger Federer, Andy Roddick, Lleyton Hewitt et Marat Safin avaient aussi tenu leur rang.

Notre avis

Les derniers Thiem-Djokovic ont été si disputés qu’il serait bien hasardeux de donner un favori incontestable. Sur la dernière décennie sur dur, indoor comme outdoor et surtout au Masters, le numéro 1 mondial est incontestablement la référence du circuit. Son service si difficile à lire – et si efficace au moment où il en a le plus besoin –, son exceptionnelle qualité de relance et sa couverture de terrain sans faille ou presque font de lui un joueur quasiment imprenable sur cette surface quand il est au sommet de son art. Mais depuis le début du tournoi, bien que très solide par séquences, le "Djoker" n’a pas encore trouvé son rythme de croisière.

Le perspective de plus en plus proche d’égaler potentiellement le record de Roger Federer – 6 couronnes au Masters – pourrait changer la donne. Djokovic n’est jamais aussi dangereux que dans le money time, une caractéristique qu’il partage d’ailleurs avec ses deux rivaux du "Big 3". Il ne serait donc pas surprenant qu’il parvienne à hausser son niveau pour atteindre son objectif, et il ne manque pas de confiance : son bilan cette saison (41 victoires pour 4 défaites) parle pour lui.

Cela étant dit, s’il y a un joueur qui peut soutenir la cadence infernale à l’échange du meilleur Djokovic, c’est bien Dominic Thiem. Les dernières batailles qu’il a livrées aux trois monstres le prouvent : l’Autrichien peut désormais s’asseoir à la table des grands et les regarder dans les yeux sans ciller. Sa puissance naturelle et son intensité physique peuvent faire progressivement reculer le Serbe qui ne pourra se permettre de relâcher sa concentration : la sanction sera alors la même que contre Medvedev. Pour toutes ces raisons, nous donnons un (très) léger avantage à l’Autrichien dans un choc que l’on espère aussi beau qu’en 2019.

Notre pronostic : Dominic Thiem en 3 sets.

S'abonner

Déjà abonné ?

Se connecter
Tennis

Dominic Thiem - Novak Djokovic

ATP Finals 2020 | Demi-finale

02:57:39

Replay


ATP Finals
Thiem s’est-il trompé tactiquement ? "J’ai beaucoup slicé et je le referai"
23/11/2020 À 00:06
ATP Finals
Medvedev dernier maître de Londres
22/11/2020 À 20:57