Dominic Thiem + Novak Djokovic + Masters = bonheur. Un an après leur formidable duel en phase de poules, l'Autrichien et le Serbe ont encore servi un classique samedi dans une demi-finale à nouveau épique, peut-être un peu moins époustouflante en qualité de jeu que leur rencontre de 2019, mais si intense et acharnée qu'elle fera date elle aussi. Thiem a eu besoin de trois sets, presque trois heures et de six balles de match pour venir à bout du numéro un mondial (7-5, 6-7, 7-6) à l'O² Arena. Il disputera dimanche sa deuxième finale consécutive à Londres.

ATP Finals
Thiem s’est-il trompé tactiquement ? "J’ai beaucoup slicé et je le referai"
23/11/2020 À 00:06

Profitez de notre offre Black Friday pour ne rien manquer du Masters et de l'année 2021

Dominic Thiem se souviendra à coup sûr de la 300e victoire de sa carrière. Pas breaké une seule fois au cours de cette rencontre, il a pourtant failli la laisser filer. C'est lui qui a planté la première banderille en signant le premier et, finalement, l'unique break de l'après-midi, dans le 11e jeu du 1er set, sur une volée de coup droit mal maîtrisée de Djokovic. Un symbole, car tout au long de la partie, le Serbe a souffert au filet, qu'il n'a pourtant pas hésité à prendre, mais souvent en vain.

Passing court puis lob : Thiem a rendu fou Djokovic

Cinq balles de break en trois sets...

A partir de là, les occasions ont été maigres pour les deux joueurs sur le service adverse. Dominic Thiem a obtenu sa deuxième et dernière balle de break du match à 3-2 en sa faveur dans la 2e manche. Puis Djokovic a fermé le rideau. Nole, lui, allait avoir sa chance quelques minutes plus tard, sans pouvoir conclure. A eux deux, ces formidables relanceurs n'auront bénéficié que de cinq balles de breaks sur tout le match. C'est dire la performance des deux hommes au service. Comme dans un bon vieux Raonic - Isner, ce ne fut donc plus qu'une histoire de tie-breaks. L'un et l'autre allaient tenir en haleine.

Le premier aurait pu, aurait dû suffire à l'Autrichien. Par quatre fois, il a eu le match au bout de la raquette, à 6-5, 7-6, 9-8 et 10-9. Dont deux sur son propre service. Thiem aurait pu regretter quelques semaines cette double faute à 7-6, lui qui avait servi le feu jusqu'ici. Un tie-break sous haute tension, à l'image de ces six points consécutifs gagnés sur service adverse, de 6-6 à 9-9. Mais la résilience du Djoker a encore épaté, même si Thiem l'a parfois aidé. Finalement, à 11-10, une faute en revers du numéro 3 mondial a remis les compteurs à zéro.

5 victoires en 7 matches pour Thiem contre Djokovic

Mais Dominic Thiem, lui aussi, est désormais de la trempe de ces champions qui ne clignent pas des yeux devant l'adversité. Il a repris le fil de son jeu et de son match comme si de rien n'était et au bout d'un dernier acte dénué de la moindre balle de break, c'est sur un nouveau jeu décisif que tout s'est décidé. Lorsque Djokovic a mené 4-0, l'affaire semblait presque entendue. Puis Thiem a activé le mode "Dominator". Six points d'affilée, avec toute la panoplie : aces, qualité de retour et un revers croisé diabolique pour s'offrir deux nouvelles balles de match. Djokovic a (encore) sauvé la première, mais ce fut son dernier sursis.

Mené 4-0, Thiem est revenu de l'enfer pour terrasser Djokovic : son incroyable fin de tie-break

C'est le cinquième succès du protégé de Nicolas Massu sur les sept dernières confrontations avec Novak Djokovic. Ce n'est pas rien. Sacrée victoire, une de plus pour lui. Sacré match. Un de plus pour eux. Vivement leurs retrouvailles...

Ce Thiem - Djokovic promettait, il n'a pas déçu : Les temps forts d'un choc électrique

ATP Finals
Medvedev dernier maître de Londres
22/11/2020 À 20:57
ATP Finals
"On peut s'attendre à voir du grand tennis"
22/11/2020 À 07:38