Gael Monfils n'a pas été en mesure de rivaliser avec l'Espagnol David Ferrer, tête de série numéro un, vendredi en demi-finale du tournoi d'Auckland, un ATP 250 disputé sur dur. En quarante-neuf minutes de supplice soldées 6-1, 6-2, le Français, 99e joueur mondial, de retour à la compétition après deux mois et demi d'absence, a mesuré le chemin qui lui restait à parcourir face au numéro cinq mondial, trois fois vainqueur en Nouvelle-Zélande (2007, 2011, 2012).
Surtout, il a constaté qu'il n'était pas encore totalement revenu en condition : il s'est fait bander la cuisse gauche dès la perte de son premier engagement. Il a rappelé le soigneur deux jeux plus tard. La première manche lâchée 6-1, il a débuté la seconde par trois aces avant de se réfugier en fond de court. Il n'a ensuite rien pu faire contre le lauréat de dernier Masters 1000 de Paris-Bercy.
"David est un joueur incroyable, et aujourd'hui j'étais très fatigué", a-t-il déclaré. "J'ai deux jours pour être prêt pour l'Open d'Australie." Au premier tour à Melbourne, il pourra tester sa forme face à l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov, 18e mondial.
ATP Auckland
Ferrer repart du bon pied à Auckland
12/01/2013 À 10:33
En finale, Ferrer jouera contre l'Allemand Philipp Kohlschreiber, 19e mondial, qui s'est défait de l'Etasunien Sam Querrey, 22e à l'ATP, 6-4, 7-6 (7/2). L'Ibère est candidat à une place à part dans l'histoire du tournoi, que seul Roy Emerson, à la tête de 12 titres du Grand Chelem, a gagné quatre fois.
ATP Auckland
Ferrer comme attendu
12/01/2013 À 05:44
ATP Auckland
Ferrer trop fort pour Monfils
11/01/2013 À 14:08