AFP

Mathieu n'a pas à rougir

Mathieu n'a pas à rougir
Par Eurosport

Le 27/10/2012 à 17:46Mis à jour Le 27/10/2012 à 20:06

Paul-Henri Mathieu n'a pas démérité face à Roger Federer en demi-finale du tournoi de Bâle (7-5, 6-4). Mais un break dans chaque set a suffi au Suisse, qui affrontera en finale Juan Martin Del Potro, tombeur de Richard Gasquet (6-2, 6-2).

La belle semaine française s'est donc brutalement arrêtée samedi à Bâle. Les marches étaient trop hautes pour Richard Gasquet et Pula-Henri Mathieu, tous deux battus en deux sets par Juan Martin Del Potro et Roger Federer. Mais PHM, face au maitre des lieux, a offert une jolie résistance et un vrai match au public bâlois. Malgré sa défaite, l'Alsacien a tout lieu d'être satisfait de son parcours en Suisse, qui devrait lui permettre de se retrouver parmi les 70 premiers au classement ATP la semaine prochaine. Rappelons qu'il était au-delà de la 700e place au mois de février.

Richard Gasquet, lui, n'a pas existé contre Del Potro. Auteur d'une solide prestation vendredi face à Mikhail Youzhny (6-2, 7-6), le Biterrois n'a pas réussi à inquiéter l'Argentin, 8e joueur mondial. Ce dernier a facilement disposé du numéro 2 français en deux manches 6-2, 6-2 et confirme sa bonne forme en cette fin de saison, deux semaines après avoir remporté le tournoi de Vienne. Si le Français a pu faire illusion pendant quelques jeux, la différence de niveau était trop importante entre les joueurs. Prenant d'assaut le filet dès qu'il le pouvait, Del Potro forcait Gasquet a reculé, et cette stratégie s'avérait vite payante.

Gasquet: "Il est dur à battre"

Après près de trente minutes de jeu, et deux break en poche, la Tour de Tandil empochait la première manche sur le score de 6-2. La suite allait se révéler du même acabit.. Lâché par sa première balle de service, "Richie" voyait le match s'envoler pour de bon. 6-2, 6-2 en 1h 07, et Del Potro filait vers une finale ATP pour la quatrième fois de la saison, après Marseille, Vienne et Estoril. "J'étais un peu fatigué, et j'ai mal servi. Il a très bien retourné", a expliqué le Français, désormais mené 5-1 dans ses confrontations avec Del Potro. "C'est un adversaire difficile pour moi, et il était de loin le meilleur joueur sur le court aujourd'hui (samedi). Je peux mieux jouer, mais il est certainement toujours dur à battre", a indiqué Gasquet, qui peut toujours espérer se rendre à Londres en tant que remplaçant.

Loin de ces considérations, Paul-Henri Mathieu, 101e au classement ATP, a certes mieux résisté à Roger Federer, mais il a fini également par céder, 7-5, 6-4.Pour Gasquet, la course au Masters se complique. Si le français a doublé Nicolas Almagro cette semaine au classement 2012, il lui reste encore 260 points de retard sur Janko Tipsarevic pour décrocher le dernier strapontin pour Londres. A Bercy, Gasquet a hérité d'un tableau difficile, il pourrait rencontrer Berdych dès son deuxième match. Autant dire que la mission du Français s'avère bien difficile, mais pas impossible...

0
0