Getty Images

Barty, Bencic, Mladenovic/Babos : La WTA dévoile ses awards pour 2019

Barty, Bencic, Mladenovic/Babos : La WTA dévoile ses awards pour 2019
Par Eurosport

Le 11/12/2019 à 17:20Mis à jour Le 11/12/2019 à 17:58

WTA – Plusieurs semaines après la fin des compétitions, le mois de décembre est l’occasion d’honorer les joueuses et les joueurs qui ont marqué 2019. La WTA a ouvert le bal mercredi en dévoilant les lauréates dans des catégories telles que joueuse, come-back ou révélation de l’année.

Noël et le réveillon approchent, l’heure est aux bilans. La WTA a ainsi mis fin au suspense mercredi quant à ses "awards" de l’année. L’organisation du tennis professionnel féminin a attribué à sept joueuses du circuit des titres honorifiques qui s’appuient sur des votes de médias internationaux. Cinq grandes catégories figurent au palmarès : la joueuse de l’année, l’équipe de double, la plus grande progression, la révélation et le come-back. A celles-ci s’ajoute le WTA Jerry Diamond ACES Award qui récompense celle qui promeut le mieux le tennis féminin en participant par exemple à des œuvres caritatives.

Barty sacrée joueuse de l'année

Sans surprise, et même si le circuit cherche encore sa patronne, Ashleigh Barty, numéro 1 mondiale et titrée à quatre reprises cette saison dont une première fois en Grand Chelem à Roland-Garros et au Masters, a été ainsi sacrée joueuse de la saison 2019. Avec 57 victoires, l’Australienne est celle qui a le plus gagné sur le circuit et la seule à avoir atteint la deuxième semaine dans chacun des quatre Majeurs. Première "Aussie" sur le trône depuis Evonne Goolagong en 1976, elle n’a pas volé cette récompense.

Vidéo - Masters - Barty, le triomphe total

01:05

Mladenovic, seule Bleue récompensée... en double

Une Française figure les lauréates. Il s’agit de Kristina Mladenovic qui rafle la mise avec Timea Babos pour former la meilleure paire de double de la saison. Les deux complices ont notamment remporté leur deuxième titre commun en Grand Chelem à Roland-Garros et sont parvenues à conserver leur couronne au Masters de fin d’année, une première en 11 ans. Elles ont aussi été finalistes de l’Open d’Australie, demi-finalistes à Wimbledon et ont atteint les quarts à Flushing Meadows.

Vidéo - Masters - La paire Mladenovic/Babos conserve son titre sans trembler

01:24

Les progrès de Kenin salués

A 21 ans, l’Américaine Sofia Kenin a été saluée pour sa grande progression en 2019. En dehors du top 50 il y a un an (52e), elle est désormais solidement installée dans les 20 meilleures joueuses du monde (14e avec un pic à la 12e place mondiale). Alors que son palmarès sur le circuit était vierge voici douze mois, elle compte désormais trois titres (Hobart, Majorque et Guangzhou) et fait ainsi partie d’un club fermé de six joueuses à avoir décroché au moins trois trophées cette saison, en compagnie d’Ashleigh Barty (4), Karolina Pliskova (4), Bianca Andreescu (3), Naomi Osaka (3) et Aryna Sabalenka (3).

Vidéo - Kenin - Williams : les temps forts

02:59

La révélation ? Andreescu évidemment

Mais la révélation de cette saison, c’est bien évidemment Bianca Andreescu. En un an jour pour jour, elle a gagné la bagatelle de 173 places au classement mondial, passant du 178e rang au 5e, avec un meilleur classement de numéro 4 à la WTA atteint en octobre. La Canadienne n’a gagné que des tournois très importants en 2019 : si elle a surpris son monde à Indian Wells en mars, elle a confirmé en août et en septembre en s’offrant Toronto et l’US Open coup sur coup. Son sacre en Grand Chelem à Flushing est le premier de l’histoire du tennis canadien en simple. Difficile donc de trouver meilleure candidate pour cette catégorie.

Vidéo - Tauziat : "Les arrivées de Gauff et Andreescu vont donner un plus au tennis féminin"

03:44

Bencic, un sacré come-back

Enfin, la Suissesse Belinda Bencic a vu son retour vers les sommets du tennis féminin récompensé par le come-back de l’année. Agée de seulement 21 ans, elle semble pourtant déjà avoir eu une carrière derrière elle. Annoncée très tôt comme l’une des stars à venir du circuit, elle avait fait un bref passage dans le top 10 voici trois ans avant de se blesser gravement au poignet qui l’avait éloignée cinq mois des courts en 2017.

Vidéo - Epoustouflante en cadence, Bencic a multiplié les coups d'éclat pour sortir Osaka

03:04

Redescendue à la 318e place mondiale, elle a entamé une remontée progressive et a retrouvé le très haut niveau cette année en remportant ses deux premiers titres sur le circuit depuis 2015 (Dubaï et Moscou) et en découvrant le dernier carré en Grand Chelem à New York. L’ensemble de ses résultats lui ont permis de participer au Masters de Shenzhen, finissant 8e joueuse mondiale alors qu’elle était 55e en janvier. A noter que la WTA a attribué le Jerry Diamond ACES Award à Kiki Bertens, pour ses activités de promotion du tennis en dehors du circuit.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0