AFP

Masters 1000 Cincinnati: Novak Djokovic éliminé par John Isner en quarts de finale

Djokovic et Murray au tapis !
Par Eurosport

Le 16/08/2013 à 21:48Mis à jour Le 17/08/2013 à 07:52

Le Masters 1000 de Cincinnati a perdu le numéro un mondial (Novak Djokovic) et le numéro deux (Andy Murray) en l'espace d'une heure vendredi soir. Le Serbe s'est incliné en trois sets face à John Isner, alors que le Britannique a subi la loi de Tomas Berdych.

Cincinnati est le seul Masters 1000 qui fait défaut au palmarès de Novak Djokovic. Ce sera au moins vrai jusqu'en 2014. Le Serbe a subi une nouvelle désillusion dans l'Ohio en quittant l'édition 2013 dès les quarts de finale. Djokovic a été battu vendredi par un très bon John Isner, tombeur en trois manches du numéro un mondial (7-6, 3-6, 7-5). Sur les sept dernières éditions, "Nole" s'est incliné quatre fois en finale et désormais trois fois en quarts. Mais il est resté trop loin de son meilleur tennis vendredi pour ne pas se mettre en danger. Constamment sur un fil, il a fini par céder sur un dernier jeu de service très mal négocié à 6-5 Isner dans le troisième set.

John Isner aurait pu conclure ce match plus tôt s'il avait fait preuve de davantage de réalisme. Mais il a dû attendre sa dixième balle de break pour prendre enfin le service de Djokovic. Cette balle de break victorieuse n'aura donc été rien d'autre que la balle de match de ce quart de finale. Retombé au-delà de la 20e place mondiale, Isner retrouve des couleurs cet été. Vainqueur à Atlanta, finaliste à Washington, le géant américain se hisse dans le dernier carré d'un Masters 1000 pour la première fois depuis Toronto il y a un tout petit peu plus d'un an. Cette saison, il avait disparu cinq fois sur six avant les huitièmes de finale dans cette catégorie de tournoi.

Murray sans vie

Isner n'avait par ailleurs plus signé la moindre victoire face à des joueurs du Top 10 depuis le moins d'août 2012. Il vient d'en aligner deux en 24 heures (il avait dominé Raonic jeudi et avait sorti le numéro… 11, Richard Gasquet, au tour d'avant), dont une contre le numéro un mondial. Un signe de renouveau incontestable. Il retrouvera Juan Martin Del Potro pour une place en finale. Les deux hommes se sont croisés il y a seulement deux semaines en finale à Washington, sur une surface approchante et Del Potro s'était imposé en trois sets. L'Argentin a mis fin au parcours du Russe Dmitry Tursunov, tombeur de David Ferrer en huitièmes. Mais il a eu besoin de trois sets pour cela (6-4, 3-6, 6-1).

Après le numéro un mondial, c'est le numéro deux qui a quitté la scène à son tour à Cincinnati. Une heure à peine après la sortie de route de Djokovic, Andy Murray a dû s'incliner à son tour. Pas du tout dans le coup, le vainqueur de Wimbledon a subi une défaite assez sèche face à Tomas Berdych, dont le jeu ne lui réussit guère. Solide, le Tchèque a pris le dessus en deux sets (6-3, 6-4). Il mène désormais 6-4 dans ses confrontations avec le Britannique. Berdych affrontera samedi Rafael Nadal, vainqueur de Roger Federer dans un classique des classiques du tennis moderne (5-7, 6-4, 6-3).

0
0