Getty Images

Classement ATP : Djokovic numéro 1 en sursis, Medvedev et Berrettini tout près d'un nouveau cap

Classement ATP : Djokovic numéro 1 en sursis, Medvedev et Berrettini tout près d'un nouveau cap

Le 14/10/2019 à 07:24Mis à jour Le 14/10/2019 à 15:43

S’il n’a pas profondément bouleversé le top 10, le Masters 1000 de Shanghaï a eu un impact considérable sur les enjeux de la fin de saison au classement mondial. Eliminé en quarts de finale, Novak Djokovic voit Rafael Nadal revenir fort et devrait céder le trône après Paris-Bercy. Irrésistible, Daniil Medvedev lorgne la troisième marche du podium de son côté.

Djokovic sent le souffle de Nadal…

Il voulait profiter de l’absence de son principal rival pour garder ses distances au classement technique et refaire une grande partie de son retard à la Race. Mais Novak Djokovic a échoué sur les deux tableaux en s’inclinant dès les quarts de finale à Shanghaï où il était tenant du titre. Il a perdu 820 points dans l’affaire et n’en possède plus que 320 d’avance sur Rafael Nadal qui, comme l’année dernière, a fait l'impasse sur la tournée asiatique à cause d’une inflammation de la main gauche et des préparatifs de son mariage.

Cette marge, réduite à peau de chagrin, est condamnée à disparaître après Paris-Bercy où le "Djoker", finaliste l’an dernier, ne pourrait accumuler que 400 unités supplémentaires (720 points au mieux d’avantage donc), avant de se voir délester de ses gains au Masters (1000 points), ce qui fera mécaniquement passer l’Espagnol devant lui. La seule manière pour le natif de Belgrade d’éviter ce scénario inéluctable serait de s’aligner à Bâle ou Vienne, mais il a déjà prévu de disputer une exhibition au Kazakhstan le 24 octobre contre… Nadal. Il lui reste donc trois semaines comme numéro 1 mondial avant de passer la main, ne serait-ce que provisoirement.

Vidéo - Djokovic a démarré fort mais ça n'a pas suffi : Tsistipas signe (encore) une sacrée perf'

02:52

… Federer celui de Medvedev

Sacré à Shanghaï, son quatrième titre en 2019 et le deuxième consécutif, Daniil Medvedev a conforté son statut de numéro 4 mondial et a posé les jalons de ses ambitions futures. La prochaine étape logique pour lui serait en effet de casser la domination des trois monstres au classement, et Roger Federer sait, désormais, la menace réelle pour sa place sur le podium. Déjà doublé à la Race pour 185 longueurs, le Suisse a toujours un coussin de 1030 points qui le protège au classement technique. Mais les prochaines semaines feront certainement l’objet d’une belle bataille entre les deux hommes. A Bâle, Federer remettra en jeu son titre et 500 unités. Gare à la contre-performance !

Vidéo - Attention le Big Three : Medvedev tient les stats qui tuent

01:56

Un seul changement est à signaler dans la hiérarchie des 10 meilleurs : Kei Nishikori (9e) perd une place au profit de Karen Khachanov (8e) qui pourrait cependant dégringoler après Paris-Bercy dont il est tenant du titre. Le Japonais paie ainsi son absence sur blessure lors de cette tournée asiatique. Alexander Zverev (6e) et Stefanos Tsitsipas (7e) conservent leur classement, mais cette semaine chinoise leur a été très profitable comptablement. Grâce à sa finale, l’Allemand s’est mis en très bonne position (7e à la Race) pour se qualifier pour le Masters, le Grec, lui, a officiellement obtenu son billet pour Londres.

Berrettini à un cheveu du top 10

De semaine en semaine, Matteo Berrettini progresse et s’affirme comme l’une des forces majeures du tennis mondial. Sa demi-finale à l’US Open n’était donc pas un feu de paille. A Shanghaï, l’Italien a récidivé, atteignant de nouveau le dernier carré, une superbe performance qui lui permet de gagner deux places et d’enregistrer son meilleur classement en carrière au 11e rang mondial. Il n’est séparé de Roberto Bautista Agut et donc du top 10 mondial que par 10 malheureux minuscules points. Gaël Monfils (13e) fait les frais de cette progression et passe aussi derrière un autre Transalpin, Fabio Fognini, stable au 12e rang grâce à son quart de finale en Chine.

Vidéo - Un tie-break accroché, puis Berrettini a dominé Thiem

02:48

Pouille dans les 20, Anderson et Coric en sortent

Le deuxième grand perdant de la semaine (après Djokovic) se nomme incontestablement Borna Coric. Finaliste l’an dernier du Masters 1000 asiatique, il n’a, cette fois, pas passé le moindre tour, s’inclinant d’entrée face à Andrey Rublev. Avec 590 points laissés en route, il glisse de sept places (22e) et sort du top 20 pour la première fois depuis le 13 août 2018, soit plus d’un an. Le Sud-Africain Kevin Anderson, qui a mis fin à sa saison, quitte aussi les vingt meilleurs, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le 28 août 2017. Le malheur des uns fait le bonheur des autres : Félix Auger-Aliassime, pourtant en panne de confiance en ce moment, atteint son plus haut niveau en carrière (17e) et Lucas Pouille, éliminé dès le 2e tour par John Isner à Shanghaï, retrouve le top 20 (19e), juste derrière Stan Wawrinka, absent en Chine.

Vidéo - Malgré quelques fulgurances, Pouille a subi le service et la loi d'Isner : le résumé de sa défaite

02:34

Edmund éjecté du top 50, Bublik y entre

En attendant l’éventuel retour au plus niveau d’Andy Murray – qui a encore gagné 46 places (243e mondial) grâce à son premier match gagné en Masters 1000 depuis son come-back –, le tennis britannique fait grise mine. Avec une 43e place mondiale, Daniel Evans récupère le statut de numéro 1 jusqu’alors détenu par Kyle Edmund. Ce dernier perd 13 places au classement et sort des 50 premiers mondiaux pour la première fois depuis près de deux ans (23 octobre 2017). Le demi-finaliste de l’Open d’Australie 2018 reste sur 6 défaites consécutives depuis son 1er tour victorieux lors du Masters 1000 de Montréal. Le fantasque et prometteur Alexander Bublik fait, lui, le chemin inverse. Aussi éliminé d’entrée à Shanghaï, le Kazakhstanais est toutefois sorti des qualifications, ce qui lui permet de faire son entrée dans le top 50 pour la première fois à 22 ans.

Des hauts et des bas

  • Ils sont 8 à enregistrer leur meilleur classement cette semaine dans le top 100. Matteo Berrettini (11e, +2 places), Félix Auger-Aliassime (17e, +2), Hubert Hurkacz (33e, +1), Reilly Opelka (37e, +3), Alexander Bublik (48e, +6), Mikael Ymer (75e, +6) et Salvatore Caruso (95e, +3) sont les heureux élus.
  • Pour eux, en revanche, c’est une période délicate : Borna Coric (22e, -7 places), Cristian Garin (38e, -6), Sam Querrey (50e, -5), Kyle Edmund (55e, -13), Richard Gasquet (57e, -5), Ugo Humbert (70e, -5), Kamil Majchrzak (91e, -7) et Egor Gerasimov (98e, -6) broient du noir.

Le Top 20 au 14/10

Rang Joueur Nationalité Points
1. Novak Djokovic Serbie 9545
2. Rafael Nadal Espagne 9225
3. Roger Federer Suisse 6950
4. Daniil Medvedev Russie 5920
5. Dominic Thiem Autriche 5085
6. Alexander Zverev Allemagne 4425
7. Stefanos Tsitsipas Grèce 3900
8. Karen Khachanov Russie 2990
9. Kei Nishikori Japon 2860
10. Roberto Bautista Agut Espagne 2575
11. Matteo Berrettini Italie 2565
12. Fabio Fognini Italie 2415
13. Gaël Monfils France 2410
14. David Goffin Belgique 2280
15. Diego Schwartzman Argentine 1995
16. John Isner Etats-Unis 1985
17. Félix Auger-Aliassime Canada 1681
18. Stan Wawrinka Suisse 1670
19. Lucas Pouille France 1645
20. Guido Pella Argentine 1620
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0