Le dernier match de l'année 2014 de Roger Federer a eu une portée historique, permettant au Suisse de remporter pour la première fois la Coupe Davis. Ce fut aussi, en apparence en tout cas, une simple formalité. Une victoire 6-4, 6-2, 6-2 face à Richard Gasquet pour sceller le sort de cette finale, à l'issue d'une rencontre à sens unique. En apparence, seulement. Car Federer a révélé lundi à Melbourne qu'il avait connu une sérieuse alerte au dos au cours de ce match, au point d'envisager sur le coup de ne pas pouvoir aller au bout.

"C'est arrivé lorsque je menais 4-2 dans le premier set. J'ai cru que cela allait faire la même chose qu'à Londres", a-t-il précisé. Au Masters, Federer s'était blessé au dos lors de sa demi-finale remportée contre Stanislas Wawrinka. Il n'avait pu disputer la finale contre Novak Djokovic et sa participation à la finale de Coupe Davis avait longtemps été remise en question. "Jusqu'au mercredi (ndlr : soit 48 heures avant le début de la finale), a-t-il expliqué, je ne pouvais même pas courir. Alors, jouer… Il n'y avait pas grand-chose à faire à part attendre. J'ai pris des antidouleurs, des costauds. Et au bout de deux jours et demi, j'ai pu recommencer à courir. J'ai dit 'si je peux courir, je peux jouer'".

Open d'Australie
Comme les autres favoris, Federer démarre sans se faire peur
19/01/2015 À 10:08

Le tweet

Gasquet : "Je n'ai rien vu et je crois d'ailleurs que cela s'est vu sur le terrain que je n'ai rien vu"

Roger Federer a même joué trois matches en trois jours, semblant donner sa pleine mesure le dimanche face à Richard Gasquet. Malgré cette nouvelle douleur, donc. Alerte sans conséquence mais suffisamment sévère vu le contexte et le précédent londonien pour que Federer alerte son camp. "A ce moment-là (à 4-2 dans le premier set), a-t-il ajouté, j'étais encore loin d'avoir gagné le match. J'ai donc prévenu les membres du staff pour qu'ils appellent Stan. Soudain, j'ai eu un spasme et j'ai pensé que c'était foutu". Wawrinka avait affirmé dimanche dans le journal L'Equipe avoir reçu "un texto" de l'encadrement pour l'avertir du problème physique de Federer et de se préparer à jouer.

Après ce coup de stress, Federer a gagné 14 des 18 derniers jeux pour plier le match et la finale. Personne ne s'était aperçu du problème de Federer, y compris du côté français. Pas même Richard Gasquet, en face du Bâlois sur le court du stade Pierre-Mauroy. "Je n'ai rien vu et je crois d'ailleurs que cela s'est vu sur le terrain que je n'ai rien vu, a souligné le Biterrois. Le score est là pour en témoigner." Visiblement, en ce début d'année 2015, le dos de Federer va bien. Le Suisse a remporté ses cinq premières rencontres de la saison, signant au passage le 1000e succès de sa carrière.

Roger Federer à Lille en finale de la Coupe Davis.

Crédit: Imago

ATP Brisbane
Touché, ému, Federer n'oubliera "jamais ce moment"
11/01/2015 À 16:42
Coupe Davis
Le rêve bleu est passé, celui de Federer devient réalité
23/11/2014 À 14:04