France-Suisse, ce sera bien à Lille

France-Suisse, ce sera bien à Lille

Le 19/09/2014 à 16:12Mis à jour Le 19/09/2014 à 17:13

La FFT et l'ITF ont confirmé que la finale de la Coupe Davis entre la France et la Suisse se déroulerait bien au stade Pierre-Mauroy de Lille du 21 au 23 novembre. Le choix de la surface n'a pas encore été communiqué.

C'était un secret de Polichinelle. Après bien des rumeurs, avant même que les Bleus ne battent les Tchèques mi-spetembre à Roland-Garros, il a été confirmé ce vendredi que la finale entre la France et la Suisse sera bien organisée au stade Pierre-Mauroy, actuel domicile du club de football du LOSC. Au moins 27 000 personnes pourront être accueillies entre le 21 et le 23 novembre prochains. En revanche, la surface sur laquelle cette rencontre se jouera sera communiquée d'ici lundi prochain.

La Ligue des Flandres accueille pour la deuxième fois la Coupe Davis. En 1987, la ville de Marcq-en-Baroeul avait été le théâtre de la rencontre comptant pour le premier tour entre la France et la Corée du Sud (victoire des Bleus 5-0).

Avec 27 000 places assises

Localisé précisément à Villeneuve-d'Ascq dans la banlieue lilloise, ce nouveau stade de 50 000 personnes, transformable en salle fermée grâce à son toit rétractable, offre donc toutes les garanties pour que le spectacle soit garanti et présenté à un maximum de monde. La Fédération internationale espère même que ce lieu battra le record d'affluence pour une finale de Coupe Davis, détenu par le stade olympique de Séville avec 27 200 spectateurs lors de la finale Espagne-USA en 2004. "Lille sera un cadre spectaculaire pour l'une des finales les plus attendues ces dernières années", a déclaré Francesco Bitti, président de l'ITF.

Et Jean Gachassin, président de la FFT, de conclure : "Le tennis français a vraiment hâte d'accueillir cette finale de Coupe Davis qui s'annonce aussi excitante qu'historique. Je suis particulièrement heureux que cela se joue devant une affluence record dans la belle ville de Lille". Le seul point négatif d'un tel aménagement est que les Français ne connaîtront pas le court où sera jouée cette finale, mais auront quelques jours pour s'y familiariser. Mais, d'un autre côté, ce sera la même chose pour les Suisses.

0
0