Getty Images

Coupe Davis - Lucas Pouille : "Tout n'était pas parfait, mais je me suis battu"

Pouille : "Tout n'était pas parfait, mais je me suis battu"

Le 14/09/2018 à 21:57Mis à jour Le 14/09/2018 à 22:03

COUPE DAVIS – Lucas Pouille a apporté un deuxième point aux Bleus en demi-finale de Coupe Davis face à l'Espagne. Opposé à Roberto Bautista Agut, le numéro un français n'a pas joué son meilleur match mais il s'est battu pour arracher la victoire, et c'est le plus important.

Face à un adversaire tenace, le Français n'a pas bien débuté et dû courir après le score pendant toute la première partie du match. Indécis, ce deuxième simple a eu comme vainqueur le joueur le plus entreprenant, comme souvent dans un cinquième set décisif. "Je ne commence pas très bien, lui joue bien. J'ai quelques opportunités pour revenir mais je n'arrive pas à les faire. Derrière je n'ai pas une grande réussite mais je joue un très bon tie-break. C'est celui qui a été le plus offensif qui a gagné. J'ai réussi à lui mettre la pression dans le cinquième set et j'ai réussi à finir, ce n'était pas facile", a déclaré le Nordiste à l'issue de la rencontre.

Un tacle appuyé à la FFT

Le numéro un français a été porté par le public du stade Pierre Mauroy pendant l'intégralité de la rencontre, mais encore plus dans le dernier set. Une belle ambiance qui n'arrive qu'en Coupe Davis, mais qui est condamnée à disparaître avec la réforme de cette compétition. Lucas Pouille a d'ailleurs glissé une petite pique, après sa victoire, à l'attention de la Fédération Française de tennis : "J'ai pensé pendant le match que ça pourrait être un de mes derniers sets à domicile en Coupe Davis. Il y a des gens qui étaient présent derrière moi et qui ont voté pour la réforme, c'est hallucinant de voir ça. Je ne les ai pas regardés pendant mon match, je n'ai pas besoin de leur porter de l'attention. J'ai essayé d'en profiter un maximum et j'espère qu'on va aller loin".

Si cette victoire de Lucas Pouille fait du bien à l'équipe de France, qui mène donc deux à zéro face à l'Espagne en demi-finale de Coupe Davis, elle va surtout aider le Français à retrouver son meilleur niveau : "Si j'arrive à répéter ces efforts, le niveau reviendra". Le genre de prestation qui fait du bien au mental et qui va l'aider à bien finir la saison. Mais avant de penser à cela, il y a un travail à finir. Lucas Pouille sera à coup sur le supporter numéro un de Nicolas Mahut et Julien Benneteau pendant le double de samedi.

0
0