Eurosport

Nadal ne tremble pas et qualifie l'Espagne, De Minaur en fait de même pour l'Australie

Nadal ne tremble pas et qualifie l'Espagne, De Minaur en fait de même pour l'Australie

Le 20/11/2019 à 23:45Mis à jour Le 21/11/2019 à 08:45

COUPE DAVIS - Sérieux et appliqué, Rafael Nadal a battu Borna Bojo en deux sets ce mercredi (6-4, 6-3). Un succès qui permet à l'Espagne de s'imposer face à la Croatie et de se qualifier pour les quarts. Qualification également de l'Australie, qui a pu compter sur Nick Kyrgios et Alex De Minaur - vainqueur de David Goffin (6-0, 7-6) - pour dominer la Belgique.

Sur le papier, ce match entre Rafael Nadal (numéro 1 mondial) et Borna Gojo (280e à l'ATP) paraissait très déséquilibré. Sans surprise, le Majorquin s'est imposé. Mais la rencontre a été plus accrochée qu'on ne pouvait le penser (6-4, 6-3). Décomplexé, le Croate est bien entré dans le premier set, ne cédant sa mise en jeu qu'à 4-4. Le joueur de 21 ans a en revanche été breaké dès l'entame de la seconde manche et n'a jamais pu inverser la tendance face à un adversaire maître de son sujet.

Cette victoire du "Taureau de Manacor" (la 26e d'affilée pour lui en Coupe Davis) est venue s'ajouter à celle obtenue juste avant par Roberto Bautista-Agut. Le 9e joueur mondial avait en effet mis son équipe sur de bons rails en disposant facilement de Nikola Mektic (6-1, 6-3). La paire Nadal-Granollers a ensuite eu raison du duo Dodig-Pavic en double (6-3, 6-4). 24 heures après avoir pris le meilleur sur la Russie (2-1), l'Espagne bat donc la Croatie (3-0) et termine à la première place de son groupe, synonyme de qualification pour les quarts de finale.

L'Australie prend rendez-vous avec le Canada

Au coude-à-coude dans le groupe D avant le début de la journée, l'Australie et la Belgique s'affrontaient ce mercredi soir avec l'espoir de décrocher leur billet pour le tour suivant. Et dans ce duel à couteaux tirés, c'est la troupe de Lleyton Hewitt qui a su tirer les marrons du feu. Nick Kyrgios a d'abord dû s'employer pour venir à bout d'un Steve Darcis très accrocheur lors de la deuxième manche, qui s'est conclue sur un tie-break des plus indécis (6-2, 7-6).

Un premier set à sens unique et un deuxième bien plus disputé : ce scénario s'est répété à l'occasion du match suivant entre Alex De Minaur et David Goffin. Le jeune Australien a profité d'une panne de réveil de son adversaire pour lui infliger une roue de bicyclette, puis s'est fait débreaker alors qu'il servait pour le gain de la partie. Le sursaut d'orgueil du Belge s'est toutefois révélé vain, puisque le jeu décisif a tourné à l'avantage du natif de Sydney (6-0, 7-6). L'Australie rallie les quarts, durant lesquels elle affrontera le Canada.

Fognini prend sa revanche

Fin août, Fabio Fognini avait pris la porte dès le premier tour de l'US Open en s'inclinant face à Reilly Opelka (6-3, 6-4, 6-7, 6-3). Près de trois mois plus tard, le Transalpin a pris sa revanche face au géant américain du côté de Madrid (6-4, 6-7, 6-3). La défaite de Matteo Berrettini contre Taylor Fritz a remis les compteurs à zéro (5-7, 7-6 (5), 6-2). Les Italiens se sont également inclinés lors du double, et sont éliminés (6-7, 7-6, 6-4).

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0