Getty Images

Vainqueur de Vandeweghe (1-6, 6-3, 6-2), Mladenovic permet aux Bleues d'égaliser face aux USA

"Kiki" sonne la révolte pour les Bleues
Par AFP

Le 21/04/2018 à 18:56Mis à jour Le 22/04/2018 à 01:05

FED CUP - La France revient dans le coup face aux États-Unis. Quelques heures après la défaite de Pauline Parmentier, Kristina Mladenovic a permis à l'équipe de France de revenir à 1-1 après son succès en trois manches face à CoCo Vandeweghe (1-6, 6-3, 6-2), samedi lors de la demi-finale. Menée une manche à rien, "Kiki" est parvenue à renverser la situation à Aix-en-Provence.

Les Bleues peuvent toujours rêver de finale. Au pied du mur après la défaite inaugurale de Pauline Parmentier face à Sloane Stephens en début d'après-midi, l'équipe de France de Fed Cup est parvenue à égaliser à 1-1 face aux Etats-Unis dans cette demi-finale de Fed Cup qui sent le soufre. Préposée au sauvetage de la nation, Kristina Mladenovic a parfaitement tenu son rôle de n°1 en dominant non sans mal la tenace CoCo Vandeweghe (1-6, 6-3, 6-2), samedi, à Aix-en-Provence.

Egalement malmenée lors de sa rencontre, la Nordiste est allée puiser au fond d'elle-même pour laisser son équipe en vie après cette première journée de compétition. Largement dominée dans la première manche, elle a remis les choses à l'endroit lors des deux derniers actes. Irrégulière pendant une grande partie de la rencontre, la Française a terminé ce duel comme un boulet de canon.

Les deux nations se départageront dimanche lors de la dernière journée. Mladenovic ouvrira le bal dans le duel des n°1 face à Stephens en début d'après-midi (13h00) avant que Parmentier n'affronte Vandeweghe dans un duel qui sera dans tous les cas décisif.

Parmentier s'était manquée lors du premier match

Concassée lors de la première manche, Mladenovic a dû prendre son mal en patience pour retourner la situation face à sa rivale. Les courbes de forme des deux joueuses se sont d'ailleurs croisées au début de la seconde manche. Rattrapée à 3-3, après avoir mené 3-0, Mladenovic a produit son effort pour aller chercher la deuxième manche, puis la rencontre. Cet effort, elle l'a produit au meilleur des moments.

Supérieure dans tous les compartiments pendant une grosse heure, Vandeweghe, trahie par son revers et incapable de tenir la diagonale de ce côté, a, elle, complètement explosé en vol. De plus en plus libérée au fil du match, Mladenovic, arrivée en Provence avec des problèmes au dos, a varié le jeu, en alternant frappes lourdes, frappes slicées et tapé des amorties pour prendre l'ascendant sur la "frappeuse" américaine.

Quelques heures plus tôt, Pauline Parmentier s'était inclinée devant la N.1 américaine Sloane Stephens en deux sets (7-6 (7/3), 7-5) après s'être procurée, notamment, cinq balles de première manche lors du match inaugural. Dominatrice mais sans être capable de conclure, Parmentier a eu de quoi nourrir des regrets. Après les cinq balles de set non concrétisées lors du premier set, elle a obtenu quatre occasions de mener 5-3 sur son service dans la seconde manche. Une double faute, puis trois erreurs en revers ont gâché ces opportunités. Elle devra se remettre de ses émotions rapidement : la maison France a besoin d'elle dimanche.

Yannick Noah et Kristina Mladenovic lors de France / Etats-Unis en Fed Cup
0
0