Getty Images

Hyeon Chung vainqueur du premier Masters Next Gen face à Andrey Rublev (3-4, 4-3, 4-2, 4-2)

Chung sacré roi de la nouvelle génération
Par Eurosport

Le 11/11/2017 à 23:41Mis à jour Le 11/11/2017 à 23:55

MASTERS NEXT GEN - Hyeon Chung a bouclé sa semaine parfaite en apothéose. Le Sud-Coréen a remporté samedi soir à Milan la finale du premier Masters nouvelle génération (-21 ans) de l'histoire en battant Andrey Rublev en quatre manches (3-4, 4-3, 4-2, 4-2).

Une fin idéale après une semaine parfaite. Hyeon Chung a remporté samedi le premier tournoi de sa carrière sur le circuit ATP en battant le Russe Andrey Rublev en finale de la première édition du Masters Next Gen à Milan, tournoi réservé aux meilleurs joueurs de moins de 21 ans du circuit.

Rublev avait le match en main...

Peut-être plus talentueux, Rublev avait pris le meilleur départ et semblait en contrôle de la partie avec un set et un break d'avance. Mais alors qu'il servait pour le gain de la deuxième manche à 3-2, deux doubles fautes l'ont fait sortir de son match. "Ca arrive. J'ai mal servi durant ce jeu et après il a été très solide", a déclaré Rublev après le match, manifestement terriblement déçu.

Agacé puis franchement énervé, le Russe a permis à Chung d'imposer sa régularité et le Coréen empochait la deuxième manche au tie-break avant de faire le break d'entrée de troisième set, avant de l'emporter 4-2. Le schéma était identique dans le quatrième set, avec Chung qui restait extrêmement solide et Rublev qui multipliait les fautes directes (35 en tout) entre quelques coups gagnants impressionnants. Au bout du compte, Chung remportait la quatrième manche 4-2 et décrochait le premier titre de sa carrière.

Hyeon Chung

Hyeon ChungGetty Images

Lors de la première journée de la phase de poules, les deux hommes s'étaient déjà affrontés et Chung avait facilement dominé Rublev 4-0, 4-1, 4-3 (7-1), qui est depuis monté en puissance. "Merci Milan pour le soutien cette semaine. Super expérience, super ambiance, super sensations", a écrit Medvedev sur son compte Twitter.

(Avec AFP)

0
0