"Je ne vois pas vraiment pourquoi je devrais donner de l'argent à de tels joueurs. Je préfère en donner aux personnes ou aux organisations qui en ont vraiment besoin". Fin avril, Dominic Thiem avait provoqué la polémique en tenant ces propos dans les colonnes de Kronen Zeitung. Dans un entretien accordé à L'Equipe mardi, l'Autrichien les a confirmés. "Comme je l'ai dit, beaucoup de joueurs méritent d'être soutenus, sans aucun doute, mais je veux choisir moi-même qui j'aide et je ne veux pas qu'on me force à donner de l'argent à qui que ce soit. J'aide déjà des jeunes joueurs en Autriche, des juniors", a déclaré le numéro trois mondial.

ATP Córdoba
Premier tournoi et première finale pour Cerundolo
IL Y A 3 HEURES

"Le truc, c'est que personne n'a lu en entier l'interview que j'ai donnée, a-t-il renchéri. Tous les journaux et magazines ont titré là-dessus, ce qui était injuste. Si les gens avaient tout lu, ça n'aurait pas pris ces proportions. Mais je pense que, si tu commences à jouer au tennis et que tu peux t'entraîner durant toute ton enfance, c'est déjà que tu bénéficies d'une situation assez privilégiée. Je pense aussi qu'il y a des gens et des organisations qui ont davantage besoin de soutien que des joueurs de tennis."

Dominic Thiem a également justifié son choix en pointant certains joueurs rencontrés sur les tournois Futures entre 2010 et 2013 "qui ne se comportent pas comme des professionnels" "Encore une fois, ce n'est pas tout le monde, mais certains, a-t-il précisé. C'est pour ça que je trouve mieux de choisir qui tu veux aider." En parallèle, Inès Ibbou, 620e mondiale, qui avait critiqué les propos du joueur autrichien pourra bénéficier d'une cagnotte lancée par le footballeur international algérien, Adlène Guedouria.

Thiem a-t-il dit tout haut ce que d'autres pensent tout bas ?

ATP Montpellier
Goffin et Bautista-Agut ont rendez-vous en finale
IL Y A 18 HEURES
WTA Adelaide International
Swiatek n'a pas laissé Bencic rêver au titre
IL Y A UN JOUR