Reuters

Serena Williams tient sa médaille

Serena Williams tient sa médaille
Par Eurosport

Le 03/08/2012 à 19:16Mis à jour Le 03/08/2012 à 20:16

Expéditive face à la numéro un mondiale, Victoria Azarenka (6-1, 6-2), Serena Williams s'est qualifiée pour la finale du simple dames. L'Américaine, numéro 4 mondiale et quintuple vainqueur à Wimbledon, affrontera la Russe Maria Sharapova samedi pour décrocher sa première médaille en individuel.

Serena Williams est inarrêtable. Sans perdre le moindre set et avec trois jeux concédés en moyenne dans le tournoi, l'Américaine a rallié la finale olympique sans problème pour la première fois de sa carrière. Même la numéro un mondiale Victoria Azarenka, expédiée 6-1, 6-2, n'a pas pu stopper le phénomène, récente vainqueur sur le même gazon de Wimbledon il y a trois semaines. Samedi, elle empochera sa première médaille olympique en individuel, avant de tenter d'empocher une troisième médaille d'or en, double dames avec sa soeur Venus.

Face à elle, Maria Sharapova tentera de contrarier ses plans. La Russe, vainqueur à Wimbledon en 2004 et ex-numéro un mondiale cette saison, a dominé sa compatriote Maria Kirilenko en demi-finale (6-2, 6-3). La tâche ne sera pas simple pour la récente vainqueur de Roland-Garros car elle reste sur deux sept défaites de suite face à l'Américaine, la dernière sur la terre battue de Madrid (6-1, 6-3). Maria Sharapova, porte-drapeau de la délégation russe qui dispute ses premiers Jeux olympiques, est désormais assurée de décrocher une médaille.

Premières médailles olympiques individuelles pour Serena et Sharapova

Vendredi, Serena Williams a encore claqué seize aces en seulement huit jeux de service, un total digne de son compatriote John Isner, et n'a pas eu la moindre balle de break à défendre face à la numéro un mondiale. En cinq matches, la cadette des soeurs Williams a seulement abandonné seize jeux, n'a perdu son service qu'une fois, face à la Polonaise Urszula Radwanska au deuxième tour, et n'a été confrontée qu'à cinq balles de break en tout!

"Je suis contente de retrouver Maria", a affirmé Serena WIlliams. "Elle a tellement progressé. Elle est mieux classée que moi, donc je n'aurai rien à perdre", a-t-elle assuré. Mais Sharapova y croit. "J'ai eu la chance de remporter les quatre tournois du Grande Chelem et de me retrouver en finale des JO dès ma première participation. Être en position d'aller chercher l'or pour la Russie est une opportunité fantastique", a déclaré la Moscovite qui est assurée de remonter à la deuxième place mondiale à la place d'Agnieszka Radwanska lundi prochain.

0
0