Panoramic

Kei Nishikori met un terme à sa saison

Nishikori met un terme à sa saison, l'été meurtrier continue
Par Eurosport

Le 16/08/2017 à 13:42Mis à jour Le 16/08/2017 à 14:39

Touché au poignet, Kei Nishikori a décidé de mettre un terme à sa saison. Après Novak Djokovic et Stan Wawrinka, le Japonais est le troisième joueur majeur à stopper prématurément à sa campagne 2017 pour cause de blessure.

Et ça continue, encore et encore... Cet été n'en finit plus d'être marqué par le départ anticipé en vacances des ténors du circuit. Novak Djokovic, puis Stan Wawrinka, avaient déjà mis la flèche fin juillet et début août, annonçant qu'ils arrêtaient leur saison de façon prématurée. Mercredi, Kei Nishikori les a rejoints à l'infirmerie. Le Japonais, touché au poignet droit, avait renoncé au Masters 1000 de Cincinnati voilà quelques jours, mais le Japonais a pris une décision bien plus radicale en mettant un terme à sa saison.

Ce n'est pas totalement une surprise. Nishikori est en délicatesse avec son poignet depuis plusieurs mois et sa campagne 2017 aura été pour le moins délicate. "Il y a deux jours, à l'entrainement, Kei a entendu un craquement dans son poignet, a révélé le manager du joueur dans un communiqué. Après avoir consulté deux spécialistes, il est clair que Kei souffre d'une déchirure à un tendon."

Première saison sans titre depuis 2011

A l'heure de raccrocher ses raquettes jusqu'à la fin de l'année, il n'occupe plus que la 9e place du classement ATP et sa position à la "Race" (NDLR : points pris depuis le 1er janvier), où il apparait au 13e rang, laissait augurer d'une sortie du Top 10. Ce sera le cas plus vite et plus brutalement que prévu. Avec 1885 points, il devrait achever la saison entre la 18e et la 20e place. Il n'a plus quitté le Top 10 depuis le mois d'août 2014.

Kei Nishikori avait pourtant plutôt bien démarré l'année avec deux finales (néanmoins perdues) sur ses deux premiers tournois (Brisbane et Buenos Aires) et une défaite en cinq sets à Melbourne en huitièmes de finale contre Roger Federer. Mais 2017 restera comme sa première saison sans le moindre titre depuis 2011.

Il n'a d'ailleurs plus remporté le moindre tournoi depuis le mois de février 2016. Quand il reprendra la compétition l'an prochaine, il sera donc sevré de titres depuis quasiment deux années entières. A bientôt 28 ans, la reconquête s'annonce complexe pour le Nippon, en phase de stagnation depuis un petit moment.

0
0