Reuters

Monfils au bout de la nuit

Monfils au bout de la nuit
Par Eurosport

Le 07/08/2011 à 08:12Mis à jour Le 07/08/2011 à 12:08

Gaël Monfils est en finale à Washington. Le Français a survécu à un véritable thriller cette nuit face à John Isner. Au terme d'une rencontre interrompue à trois reprises par la pluie, le Français a sauvé une balle de match avant de s'imposer 6-4, 3-6, 7-6. Il affrontera Stepanek pour le titre.

La folle semaine de Gaël Monfils continue à Washington. Encore une fois, la pluie a joué avec ses nerfs. Et comme si ça ne suffisait pas, le Français en a rajouté une couche. Mais il est toujours là, à un pas du titre, après sa victoire au finish face à John Isner, samedi. Une victoire arrachée au terme d'une rencontre que le numéro un tricolore a d'abord maîtrisée avant qu'elle ne soit sur le point de lui échapper. Une poignée de secondes avant de lever les bras, il devait écarter une balle de match... Le voilà donc en finale, sa première cette saison, et en lice pour un premier titre en dehors du continent européen.

Mais que ce fut compliqué. Contraint de débuter son tournoi jeudi à cause de la météo, et de jouer deux matches dans la même journée, Monfils a encore une fois vu sa demi-finale perturbée par la météo. Son duel avec Isner a été interrompu pas moins de trois fois par les averses. Entre ces deux gros serveurs (19 aces pour Isner, 12 pour Monfils), il n'y a eu qu'un break de chaque côté. Dans le premier set pour Monfils, dans le deuxième pour Isner. Dans la manche décisive, les deux hommes ont tenu leur mise en jeu jusqu'au tie-break. Pourtant, Monfils a eu davantage d'opportunités que son adversaire. Il a eu six occasions de break dans la rencontre, contre deux seulement à Isner.

Quatre matches en trois jours

A 5-4 en sa faveur dans le troisième set, Monfils a d'ailleurs obtenu deux balles de match sur la mise en jeu de l'Américain. Mais Isner a alors servi le plomb. Quelques minutes plus tard, ce fut au tour du géant U.S. de s'octroyer une occasion de conclure la partie, alors qu'il menait 6-5 dans le jeu décisif. Là, c'est un ace de Monfils qui l'empêcha de s'imposer. Le Français allait finalement l'emporter 8-6. Il était alors 1h15 du matin heure locale. Autant dire que la tête de série numéro un n'aura pas beaucoup de temps pour récupérer avant d'affronter Radek Stepanek en finale dimanche. D'autant que c'était tout de même le quatrième match joué en seulement trois jours par Monfils.

Pour lui, c'est en tout cas une petite revanche. Il y a quatre ans, il s'était incliné ici-même contre John Isner, déjà en demi-finales. Cette fois encore, le coup est passé près. Monfils tentera dimanche de décrocher le quatrième titre de sa carrière. L'obstacle Stepanek n'a rien d'insurmontable. Le Tchèque, retombé à la 54e place mondiale, n'avait plus atteint la finale d'un tournoi depuis le mois de janvier 2010. Il a dominé assez facilement l'Américain Donald Young en deux sets, 6-3, 6-3. Mais pour Monfils, la clé sera d'abord de se remettre de cette soirée intense et éprouvante, au moins autant sur le plan mental que physique.

Reuters

0
0