Reuters

La roue tourne pour Kuznetsova

La roue tourne pour Kuznetsova
Par Eurosport

Le 04/04/2006 à 08:30Mis à jour

Svetlana Kuznetsova a mis 18 mois pour digérer sa victoire à l'US Open 2004. Bouleversée, la Russe a dû remettre sa carrière en question pour renouer avec la victoire. A Miami, la fille d'un des plus grands champions cyclistes russes a fait à nouveau écla

SVETLANA KUZNETSOVA

Son père, Alexander Kuznetsov, est un entraîneur cycliste qui a acquis sa renommée en menant vers le succès cinq champions du monde et olympiques, dont sa femme Galina Tsareva et son fils Nikolaï Kuznetsov. La fille, après quelques coups de pédale, a préféré opter pour le tennis. Comme Marat Safin avant elle, c'est vers l'Espagne qu'elle s'envola à 14 ans, pour optimiser son potentiel de sportive de haut niveau.

Avec Arantxa, puis Martina

En 2003, elle devient la partenaire de Martina Navratilova, qui poursuit le travail entamé par Arantxa. D'autres titres en double suivent et les résultats en simple en tardent pas à confirmer les progrès de Svetlana. Elle atteint les quarts de finale à Wimbledon et rentre dans le Top 30.

Flushing 2004, la confirmation

"Quand vous avez 19 ans et que vous remportez l'Open d'Australie, vous avez tellement de pression. Marat a dit la même chose après sa victoire à Melbourne. Les tournois se succèdent and vous manquez d'énergie. Soudain, vous perdez votre confiance et vous vous blessez...." a expliqué Svetlana Kuznetsova*.

Mauresmo perplexe

Amélie Mauresmo, battue deux fois déjà en 2006 par l'actuelle numéro 10 mondiale (classement du 03 avril), a remarqué qu'elle avait "perdu du poids ses derniers mois". Ce qui a dû améliorer son jeu de jambes : "Quand elle est bien sur la balle, sa puissance part des jambes et gicle dans sa raquette... Cela va très vite, je ne sais pas très bien comment l'expliquer." Mauresmo perplexe, cela en dit long sur le niveau de jeu de cette joueuse explosive qui peut jouer sur toutes les surfaces, avec un penchant pour la terre battue. Cela tombe bien, la saison débute ce lundi à Amélia Island.

*Les déclarations sont reprises d'un article du site www.sportsmediainc.com ("Building of A champion") et d'un autre article de Peter Bodo ("The Kuze" sur peterbodostennisworld.com)

0
0