Panoramic

Masters Cincinnati : Julien Benneteau éliminé en demi-finale par David Ferrer (6-3, 6-2)

Benneteau en panne sèche contre Ferrer

Le 16/08/2014 à 22:29Mis à jour Le 16/08/2014 à 23:43

Fin de la belle aventure pour Julien Benneteau au Masters 1000 de Cincinnati. Pour sa première demi-finale dans un tournoi de ce calibre, le Français a été sèchement battu en deux sets (6-3, 6-2) par l'Espagnol David Ferrer.

La marche était trop haute pour Julien Benneteau samedi soir. Brillant toute la semaine à Cincinnati, le Français n’a rien pu faire contre David Ferrer pour sa première demi-finale de Masters 1000. Le Tricolore s’est largement incliné en deux sets (6-3, 6-2), en un peu plus d’une heure de jeu.

Systématiquement débordé par son adversaire, Julien Benneteau s’est rapidement écroulé après avoir été breaké dans la première manche. Il ne s’en est jamais remis et le sixième joueur mondial a déroulé par la suite. Le Bressan n’a pas tout perdu puisque sa semaine américaine va lui permettre de réintégrer le top 30 et d’être tête de série à l’US Open dans quelques jours.  

Benneteau sera tête de série à Flushing

Les deux hommes s’étaient affrontés à neuf reprises avant cette demi-finale et l’Espagnol menait les débats d’une courte tête (cinq victoires à quatre). Mais samedi soir à Cincinnati, il n’y a pas eu photo. Après des premiers jeux bien négociés, Julien Benneteau a commencé à commettre des fautes, beaucoup (trop) de fautes. Y compris sur les points les plus faciles, ce qui a grandement servi les intérêts de David Ferrer qui n’en demandait pas tant.

Le finaliste de Roland Garros 2013 a alors appuyé sur les points faibles de son adversaire. En agressant le Tricolore sur toutes les balles, il a enchainé, profitant des très nombreuses erreurs de Benneteau (20 fautes au total), incapable de tenir quand les échanges se sont éternisés. Solide en défense et régulier à tous les niveaux, Ferrer retrouvera Federer ou Raonic en finale.  

Diminué physiquement et atteint moralement, le natif de Bourg-en-Bresse s’est enfoncé et n’a jamais été en mesure de relever la tête. Il a rendu les armes avant même la fin du match. Il s’est découragé. Son pourcentage de première balle a été insuffisant (67%) pour perturber Ferrer. Benneteau a également commis cinq doubles fautes et n’a pas été en mesure d’offrir une véritable opposition à son adversaire. Le Tricolore a raté son rendez-vous mais il n’a pas tout perdu. Sa demi-finale à Cincinnati va lui permettre de retrouver une place dans le top 30 (27e dès lundi) et de figurer parmi les têtes de série à l’US Open (25 août-8 septembre) à la fin du mois. Une petite consolation. 

0
0