C'est vraiment l'été du grand retour pour Novak Djokovic. Un peu plus d'un mois après son triomphe à Wimbledon, le Serbe confirme sur dur qu'il est prêt à briller durablement. Freiné par la tornade Tsitsipas la semaine passée à Toronto, le Djoker est en finale à Cincinnati après sa victoire contre Marin Cilic (6-4, 3-6, 6-3) samedi, au terme d'un match tendu et accroché tout au long des deux heures trente de jeu. Ce sera sa première finale de Masters 1000 depuis le mois de mai 2017. Il y affrontera Roger Federer tombeur de David Goffin dans la nuit après l'abandon du Belge (7-6, 1-1).
S'il menait confortablement 14 victoires à 2 dans ses confrontations directes avec Cilic, Novak Djokovic avait toutefois perdu leurs deux derniers duels en date, dont un tout récemment en finale du Queen's. Mais depuis, il y a eu Wimbledon et l'ancien numéro un mondial a recouvré la confiance qui lui avait fait défaut pendant de si longs mois. Elle a pesé de tout son poids samedi soir dans l'Ohio. Car Djokovic n'a pas toujours été impérial. Mais quand cela a le plus compté, il a su serrer le jeu.
Open d'Australie
Acteur ? Truqueur ? Menteur ? Et si on reconnaissait aussi les mérites de Djokovic ?
22/02/2021 À 15:46

La sixième sera-t-elle la bonne ?

Il a pourtant été bousculé, à l'image de ce premier set qu'il a remporté un peu contre le cours du jeu. Djokovic y a signé le seul break de la manche, sur son unique occasion. Pourtant, sevré de premières balles, il a ramé sur presque toutes ses mises en jeu. Pour preuve, sur l'ensemble de ce set initial, 45 des 70 points disputés l'ont été sur le service du Serbe. Mais son opportunisme avait fait la différence.
Le deuxième acte a toutefois mis en corrélation l'impression du début de match avec le score. Cilic a breaké une fois, puis deux, pour mener largement 5-1. Un sursaut de Djokovic lui a permis d'adoucir l'addition, mais pas d'empêcher le Croate de revenir à sa hauteur. Un set partout après pratiquement deux heures, cela sentait bon le marathon. La manche décisive a été incertaine jusqu'à 4-3 Djokovic. Puis Nole a fait pencher la balance de son côté, breakant d'un passing de coup droit au millimètre, avant de conclure tranquillement sur son service.
Dimanche, le Serbe disputera donc sa sixième finale à Cincinnati. Il a perdu les cinq premières, dont trois contre Federer, qu'il va retrouver. Le maudit de Cincy vaincra-t-il enfin le signe indien ? L'enjeu n'est pas neutre, historiquement parlant. C'est le seul Masters 1000 qui lui manque. S'il l'emporte, Djokovic deviendra le premier joueur à compter tous les M1000 à son palmarès. Sachant qu'il a déjà gagné tous les tournois du Grand Chelem et le Masters...
Open d'Australie
Despotique Djokovic
21/02/2021 À 10:45
Open d'Australie
Paris : Djokovic favori mais Medvedev préféré ? "82% des mises sur lui une fois l’affiche connue"
20/02/2021 À 11:39