Getty Images

L'ouragan Medvedev a emporté Djokovic

L'ouragan Medvedev a emporté Djokovic

Le 18/08/2019 à 06:50Mis à jour Le 18/08/2019 à 09:00

MASTERS CINCINNATI - C'est une demi-surprise. Mais une demi-surprise de taille. Daniil Medvedev, dans une forme étincelante depuis trois semaines, a battu le tenant du titre, Novak Djokovic, samedi en demies dans l'Ohio. Il s'est imposé 3-6, 6-3, 6-3 face au n°1 mondial, qu'il avait déjà vaincu cette saison. En finale, il sera opposé ce dimanche à David Goffin, plus tôt tombeur de Richard Gasquet.

Ce Daniil Medvedev a quelque chose. Brillant depuis le début de la tournée américaine et déjà tombeur de Novak Djokovic cette année à Monte Carlo, le Russe de 23 ans a réédité la performance samedi soir à Cincinnati. Il a renversé le numéro 1 mondial et tenant du titre en demi-finales (3-6, 6-3, 6-3), en faisant preuve d’une efficacité remarquable dans les moments clés de la rencontre.

Dans le premier set, Djokovic a breaké sur sa première opportunité, à 3-2, en parvenant à inverser la tendance dans un échange de fond de court, poussant Medvedev à la faute. Un jeu blanc pour confirmer cet ascendant puis un dernier engagement gagné à 40-15 – avec au passage un joli service-volée – plus tard, et Nole virait en tête.

Vidéo - Des points délicieux et un final en apothéose : ce Djoko-Medvedev valait le coup d'oeil

02:34

Un retour gagnant et le vent a tourné

Avec 11 fautes directes contre seulement 3 pour le Serbe (9 partout aux coups gagnants), Medvedev avait trop vendangé pour mettre le Djoker en danger durant la première manche. La deuxième a été très différente, statistiquement : 4 fautes directes à 6 en "faveur" du Russe, assorties de 14 coups gagnants (dont 8 aces) à 8. Pourtant, elle n'a pas été si loin que cela d'accoucher du même résultat. Djokovic a en effet eu une balle de break à 2-2, face à un Medvedev qui paraissait alors aux abois… mais qui a répondu par deux aces et un passing décisif.

A 3-4, le 8e du classement ATP a, à son tour, eu une balle de break. Djokovic a loupé l’ace au T pour quelques millimètres et a été puni par un retour gagnant en revers sur sa seconde balle. Facile pour conclure dans la foulée, Medvedev est revenu à hauteur. Il y avait dans l’air comme un changement de dynamique et le Russe a surfé sur celle-ci jusqu’au bout.

Daniil Medvedev lors de sa victoire face à Novak Djokovic ce samedi

Daniil Medvedev lors de sa victoire face à Novak Djokovic ce samediGetty Images

3/3 sur les balles de break pour Medvedev

Dans l’ultime set, Medvedev a continué de donner une leçon à son adversaire dans la gestion des instants décisifs. Il a pris le service de Djokovic à 1-1, sur un revers slicé dans la bande de ce dernier, puis a seulement été inquiété à 3-2, poussé jusqu’à 40A par le Serbe. Il s’est payé le luxe de valider son ticket pour la finale sur le service du vainqueur sortant du tournoi, avec la manière qui plus est. Djokovic a en effet tenté un service-volée sur balle de match en sa défaveur… et a été cloué sur place par le retour de son impétueux rival, à 3/3 sur les balles de break ce samedi.

Les deux joueurs ont terminé la rencontre avec le même total de points remportés (75), malgré les trois jeux d’écart. Une statistique en guise de témoin de la capacité qu’a eu le joueur russe de gagner la rencontre sans survoler les débats, en s’adjugeant les sacro-saints "points importants". Finaliste des deux derniers tournois auxquels il a participé (à Washington et Montréal), Medvedev tentera ce dimanche d’accrocher un premier Masters 1000 à son palmarès, face à David Goffin, tombeur plus tôt ce samedi de Richard Gasquet, et lui aussi en quête d’un premier titre de cette envergure.

Vidéo - Un retour éclair pour conclure et Medvedev a été adoubé par le maître en la matière

00:43
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0