Getty Images

Battu mais pas abattu, Gasquet quitte l'Ohio requinqué : "C'est bien pour New York"

Battu mais pas abattu, Gasquet quitte l'Ohio requinqué : "C'est bien pour New York"

Le 17/08/2019 à 23:54Mis à jour Le 18/08/2019 à 00:08

MASTERS 1000 CINCINNATI – Battu en demi-finale par David Goffin (6-3, 6-4) samedi, Richard Gasquet a reconnu sans difficulté la supériorité de son adversaire. Le Biterrois a tiré un très bon bilan de sa semaine et veut désormais bien récupérer avant d’aborder l’US Open avec une confiance au beau fixe.

Une défaite, mais des promesses. Richard Gasquet a vu sa belle semaine à Cincinnati s’achever samedi sous les coups de David Goffin en demi-finale (6-3, 6-4), mais il n’en a pas pour autant quitté le court tête basse. Conscient du chemin parcouru depuis son opération d’une hernie inguinale en janvier et surtout du niveau affiché trois mois à peine après son retour à la compétition à Madrid, le Biterrois a retrouvé la joie de jouer et a montré qu’il n’avait rien perdu de sa magie raquette en main cette semaine.

Son bourreau du jour n’a d’ailleurs pas manqué de lui rendre hommage. "J’ai eu un peu de chance, Richard était fatigué. Il a joué un match plus de deux heures hier (vendredi, ndlr) et a fait un match incroyable contre Roberto Bautista Agut, alors que j’ai eu un jour de repos après le forfait de Nishioka, donc j’étais frais physiquement", a observé David Goffin. Gasquet a certes manqué de jus samedi, mais il avait enchaîné quatre victoires auparavant, gérant parfaitement la pression d’un succès attendu contre Andy Murray qui effectuait son grand retour en simple.

Vidéo - Goffin : "J'ai eu un peu de chance, Richard était fatigué"

01:06

Gasquet a enchaîné, un bon signe pour New York ?

Et c’est bien cette capacité à répéter les efforts et les matchs intenses que le Français voulait retenir après sa défaite. "Physiquement, j’ai eu beaucoup de matchs sans blessure. C’était plus dur pour moi aujourd’hui, mais j’ai fait de mon mieux. Quand il est à 100 %, comme je l’ai dit, Goffin est un très bon joueur, il est très rapide et puissant. Il était juste meilleur", a-t-il constaté, sans mal. Quand le corps va, tout va pour Gasquet qui a montré de belles intentions offensives lors de ses sorties dans la chaleur et l’humidité dans l’Ohio.

Il a agréablement surpris par sa capacité à agresser dès la deuxième frappe de balle après le service, notamment dans le dernier set contre Bautista Agut où il s’est projeté à de nombreuses reprises vers le filet. Il sera de retour à la 34e place mondiale lundi et peut espérer une place parmi les 32 têtes de séries à l’US Open dans dix jours. Si ce n’est pas le cas, il fera partie des joueurs à éviter pour les cadors au 1er tour. "J’ai besoin de récupérer un petit peu maintenant, mais je me sens bien et je peux tirer beaucoup d’enseignements positifs de ce tournoi. Je joue bien, donc c’est bien pour New York. Je ferai de mon mieux là-bas", s’est-il projeté.

A Flushing Meadows, Gasquet arrivera avec des certitudes, une première pour lui cette saison. Cela tombe bien, il a prouvé par le passé que son jeu s’acclimatait bien aux conditions new-yorkaises. Demi-finaliste en 2013 battu par Rafael Nadal, il avait aussi atteint les quarts de finale deux ans plus tard, arrêté cette fois par Roger Federer. Sera-t-il prêt physiquement à tenir la distance des cinq sets pour rééditer pareilles performances ? Rien ne l’assure. Mais les pas de géant effectués ces deux dernières semaines l’autorisent à rêver.

Vidéo - Le problème posé par Goffin était trop grand pour Gasquet : les temps forts du match

03:03
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0