Eurosport

Londres, les voilà !

Londres, les voilà !
Par Eurosport

Le 20/11/2009 à 11:24Mis à jour

La saison n'est pas finie pour tout le monde. Les huit meilleurs joueurs mondiaux se donnent un ultime rendez-vous dimanche : la Masters Cup, événement majeur indoor de l'année. Après Shanghai, ce tournoi est disputé à Londres, où Djokovic remet son titre en jeu et où Roddick sera l'un des absents.

MASTERS CUP - 22-29 NOVEMBRE 2009
. REVUE D'EFFECTIF

1. ROGER FEDERER (SUI)
Ratio victoires/défaites en Masters Cup : 27/5 , en indoor : 4/2 , sur dur : 34/8 , sur la saison : 59/10.
4 titres en 2009 : Masters 1000 Madrid, Roland-Garros, Wimbledon et M1000 Cincinnati. 3 finales perdues : Open d'Australie, US Open et Bâle.

Il débarque à Londres pour disputer sa 8e Masters Cup d'affilée. Avec quatre titres (2003, 2004, 2006 et 2007), une finale (2005) et une demi-finale, le Suisse n'a raté le dernier carré que l'an passé, battu en matches de poule par Gilles Simon et Andy Murray. Défaites qui finissaient de ternir une 2008 sans grande réussite pour le Suisse, où seul un succès à l'US Open est venu redonner le sourire au N.1 déchu. 2009 a été l'année de son retour au premier plan, bien aidé il est vrai par la chute de Rafael Nadal à Roland-Garros. Avec les Internationaux de France et Wimbledon en poche, le recordman de victoires en tournois du Grand Chelem (15) a raté de peu son 4e petit Chelem en carrière à New York en s'inclinant face à Juan Martin Del Potro dans la 5e manche de la finale.

A Londres, le Suisse devra défendre sa place de N.1 mondial, sur laquelle lorgne encore Rafael Nadal. S'il y parvient, Federer sera le 2e joueur de l'histoire (après Ivan Lendl en 1989) à récupérer cette place un an après l'avoir perdue. En terminant l'année au sommet du classement ATP pour la 5e fois de sa carrière, il égalerait Jimmy Connors et serait à une longueur de Pete Sampras (6). Avec quatre titres décrochés en 2009, comme l'an passé, Federer reste sur deux revers d'affilée : en finale de Bâle face à Novak Djokovic et au 2e tour du Masters de Paris-Bercy face à Julien Benneteau. Ce sont les seuls tournois qu'il a joués en indoor cette saison, avant Londres où il sera dans le groupe de Murray, Del Potro et Verdasco.

2. RAFAEL NADAL (ESP)
Ratio victoires/défaites en Masters Cup : 4 / 4 , en indoor : 7 /2 , sur dur : 4 2 / 9, sur la saison : 64/11.
5 titres en 2009 : Open d'Australie, M1000 Indian Wells, M1000 Monte-Carlo, Barcelone et M1000 Rome. 3 finales en 2009 : Rotterdam, M1000 Madrid et M1000 Shanghai.

L'Espagnol jouera la Masters Cup pour la 3e fois de sa carrière, la première depuis 2007. Un moindre mal pour celui qui a régulièrement du mal à finir les saisons sans être blessé. Cette année, Nadal, vainqueur à Melbourne, a explosé après cinq mois de compétition. Amoindri par une tendinite aux genoux, il a été écarté des courts pendant deux mois, précipitant sa chute d'une place au classement ATP après la perte de ses titres à Roland-Garros et Wimbledon. Son but à Londres sera de récupérer la place de N.1 mondial. Il devra pour cela s'imposer à Londres ; et il n'aura pas la tâche facile pour décrocher sa première victoire en Masters Cup : l'Espagnol a soulevé son dernier trophée il y a 6 mois à Rome et est placé dans le groupe de Novak Djokovic, Nikolay Davydenko et enfin Robin Soderling, qu'il rencontrera pour la première fois depuis le 1/8 de finale de Roland-Garros. En cas de victoire sur le Suédois, Nadal remporterait son 400e succès ATP.

3. NOVAK DJOKOVIC (SER)
Ratio victoires/défaites en Masters Cup : 4 / 4 , en indoor : 13 / 1 , sur dur : 51 / 10 , sur la saison : 76 /1 8 .
5 titres en 2009 : Dubai, Belgrade, Pékin, Bâle, M1000 Paris-Bercy. 5 finales en 2009 : M1000 Miami, M1000 Monte-Carlo, M1000 Rome, Halle, M1000 Cincinnati.

C'est l'homme le plus dangereux de Londres. Vainqueur à Bâle face à Federer et à Paris face à Monfils ces deux dernières semaines, le Serbe sera le joueur à battre. D'autant plus que Djokovic est le tenant du titre dans cette compétition qu'il dispute pour la 3e fois de suite. N.3 mondial, il pourrait bien finir à la 2e place du classement ATP pour la première fois de sa carrière s'il parvient à conserver son titre dans la capitale anglaise. Et les chiffres lui donnent raison : il est celui qui a joué le plus de finales ATP (10), a remporté le plus de matches sur le circuit (76) et le plus de rencontres sur dur (51), dont 13 en indoor. Il n'a perdu qu'un seul match sur terrain couvert cette saison : face à Tsonga à Marseille en février dernier. Il remettra son titre en jeu face à Nikolay Davydenko dans son premier match de poule.

4. ANDY MURRAY (GBR)
Ratio victoires/défaites en Masters Cup : 3 / 1 , en indoor : 13 / 1 , sur dur : 45 / 5 , sur la saison : 64 /1 0 .
6 titres en 2009 : Doha, Rotterdam, M1000 Miami, Queen's, M1000 Canada, Valence. 1 finale en 2009 : M1000 Indian Wells.

Meilleur Britannique de l'ère Open, Murray attend le tournoi de Londres avec impatience pour finir la saison en beauté. S'il a "raté" Wimbledon en ne parvenant pas à jouer la finale, malgré un premier titre sur gazon remporté au Queen's 15 jours plus tôt, il a réussi sa meilleure saison en pointant à la 2e place mondiale et en remportant 6 titres ATP, le record de l'année. Finir à Londres est l'occasion rêvée pour frapper encore plus fort sur une surface qu'il adore. 2e joueur le plus efficace sur dur (45 victoires pour 5 défaites), il n'a perdu, comme Djokovic, qu'un seul match en indoor en 14 rencontres : face à Radek Stepanek au 3e tour du Masters parisien. L'an passé à Shanghai, il perd face à Nikolay Davydenko en demi-finale lors de sa première participation en Masters Cup.

5. JUAN MARTIN DEL POTRO (ARG)
Ratio victoires/défaites en Masters Cup : 1 / 2 , en indoor : 8 / 3 , sur dur : 38 / 9 , sur la saison : 49 /1 4 .
3 titres en 2009 : Auckland, Washington, US Open. 1 finale en 2009 : M1000 Canada.

Présent pour la 2e fois de suite en Masters Cup, l'Argentin a fait mieux que confirmer sa saison dernière dans le Top 10 mondial. Désormais N.5 au classement ATP, le géant de Tandil a remporté son premier titre du Grand Chelem à New York au nez et à la barbe du quintuple tenant du titre, Roger Federer, et a disputé sa première finale en Masters 1000 (au Canada). A 21 ans, il sera le plus jeune joueur à Londres. Vainqueur de 38 matches sur dur et 8 en indoor, il n'a perdu que trois matches en terrain couvert, un face à Mardy Fish à San Jose et deux face à Radek Stepanek qui ne seront pas présents à Londres. Le dernier, disputé à Bercy, a été entâché d'un abandon de l'Argentin qui a préféré préserver ses abdominaux douloureux ces dernières semaines. C'est le seul point noir de l'Argentin qui a toutefois précisé qu'il voulait jouer à Londres. Présent dans le groupe de Federer, il entrera dans le vif du sujet face à Andy Murray dans le premier match du dimanche.

6. NIKOLAY DAV Y DENKO (RUS)
Ratio victoires/défaites en Masters Cup : 8 / 7 , en indoor : 9 / 4 , sur dur : 25 / 9 , sur la saison : 53 /1 6 .
4 titres en 2009 : Hambourg, Umag, Kuala Lumpur, M1000 Shanghai.

Le Russe termine mieux l'année qu'il ne l'a commencée. Davydenko s'est blessé au talon gauche les premiers mois de 2009 et a été limité jusqu'en avril, l'obligeant à ne pas s'aligner à l'Open d'Australie et aux Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami. Malgré ce début de saison raté, le Russe a remporté quatre titres, le dernier au Masters de Shanghai, qui lui a permis d'assurer sa place pour la Masters Cup pour la 5e année de suite. L'an passé, il était finaliste en Masters Cup pour la première fois de sa carrière, après avoir battu Andy Murray en demi-finale.

7. FERNANDO VERDASCO (ESP)
Ratio victoires/défaites en Masters Cup : 0/0 , en indoor : 7 / 3 , sur dur : 35/12 , sur la saison : 52 / 22 .
1 titre en 2009 : New Haven. 2 finales en 2009 : Kuala Lumpur et Brisbane.

L'Espagnol disputera sa première Masters Cup. Vainqueur d'un seul titre ATP cette saison à New Haven, Verdasco a réussi sa meilleure saison en carrière en se hissant à la 7e place mondiale durant la saison. Actuellement 8e, il doit son salut à deux finales jouées à Brisbane et Kuala Lumpur, mais surtout à sa présence au moins en quart de finale dans 13 tournois, dont les huit premiers disputés cette saison. Il a joué sa première demi-finale en Grand Chelem en entrant dans le dernier carré de l'Open d'Australie. Rafael Nadal a été son bourreau après un match marathon joué en 5h14. Il a aussi atteint son premier quart de finale à l'US Open cette année, battu par Novak Djokovic. Il fera ses premiers pas en Masters Cup face à Roger Federer dimanche soir.

8. ROBIN SODERLING (SUE)
Ratio victoires/défaites en Masters Cup : 0/0 , en indoor : 9 / 3 , sur dur : 26 /12 , sur la saison : 44 / 19 .
1 titre en 2009 : Bastad. 1 finale en 2009 : Roland-Garros.

Le Suédois jouera sa première Masters Cup grâce au forfait d'Andy Roddick, blessé au genou gauche. Vainqueur de son premier titre ATP cette saison, en Suède à Bastad, Söderling réalise également la meilleure saison de sa carrière en atteignant la 9e place mondiale et en entrant dans le Top 10 pour la première fois de sa carrière. Robin a réussi son coup d'éclat sur la terre battue de Roland-Garros en étant le premier joueur à battre Rafael Nadal aux Internationaux de France et en jouant sa première finale de Grand Chelem face à Roger Federer, son bourreau dans les trois tournois majeurs de la saison. Le hasard a voulu qu'il débute la Masters Cup face à Rafael Nadal...

0
0