MASTERS CUP - Phase de poule

Roger Federer (SUI, 1) - Andy Murray (GBR, 4) vers 22h

Masters Cup Londres
Del Potro fait l'effort
24/11/2009 À 14:14

Roger Federer, 15 titres du Grand Chelem, retrouve Andy Murray, aucun titre "majeur", pour la dixième fois sur le circuit professionnel. Une différence qui fait tout son effet sur le court entre Federer et 98% des joueurs. Une simple remarque quand il s'agit de Murray (ou de Nadal). L'Ecossais compte en effet plus de victoires que de défaites face au N.1 mondial (six succès pour trois revers précisément). Il sait lire le jeu de Federer, et particulièrement son service, et surtout, il n'a jamais eu peur de le défier. Joueur complet, rapide, intelligent, il propose un tennis rare, faits de variations, qui oblige Federer à un réajustement global de son propre jeu. Il faut par ailleurs remarquer que les deux joueurs ne se sont affrontés que sur dur, la surface sur laquelle le Britannique s'exprime le mieux pour l'instant.

Murray n'est pas le genre à faire profil bas, sa force de caractère fonde ses ambitions. Lui qui a déjà goûté à la place de N.2 mondial cette saison (au mois d'août) peut revendiquer mieux qu'un statut d'outsider. Curieusement, ces victoires sur Federer ne lui ont pas permis de s'affirmer en Grand Chelem. Ni de convaincre le Suisse lui-même. Federer a eu plutôt tendance à "snober" Murray : "Cela marche pour lui mais il va falloir qu'il s'accroche dans les années à venir pour continuer à jouer de cette façon", avait-il fait remarquer. Sa victoire en finale de l'US Open 2008 (face, il est vrai à un Murray diminué après une demi-finale jouée sur deux jours) l'avait certainement conforté dans son jugement.

Murray-Federer, un petit round-robin avant de se retrouver en finale ?

Aussi fort soit-il face à Roger Federer, Andrew Murray a encore beaucoup de choses à prouver. Ce qui explique aussi qu'il s'investisse autant face au N.1 mondial. Comme tous les joueurs, il peut s'étalonner : "C'est toujours spécial de jouer contre Roger car c'est le plus grand joueur de tous les temps. J'aime jouer "Rafa" aussi. C'est simplement formidable de voir comment votre jeu tient le choc face à eux." Et il y a surtout une légitimité à conquérir auprès de ses pairs du top 5. L'an passé à Shanghai, Murray était déjà qualifié pour les demi-finales quand il affronta Federer. Ce fut le plus beau match de la semaine, une victoire de prestige pour le Britannique, mais une défaite au bout du compte puisqu'il arriva lessivé devant Nikolay Davydenko. Cette année, ce match ressemble trop à une finale idéale pour en faire trop.

Murray est le seul joueur parmi le Top 5 à n'avoir jamais gagné un titre du Grand Chelem, ni un majeur. C'est la constance dans ces grands rendez-vous qui lui permettra de passer du statut d'outsider à celui de référence mondiale tout court. On peut par conséquent se demander si cette rencontre de "round robin" (phase de poule) sera vraiment à la hauteur des attentes du public. Face-à-face, le hérault de Wimbledon et le meilleur joueur Britannique depuis Fred Perry, c'est parfait pour les Londoniens, sauf que cela semble un peu précoce. Murray a tout intérêt à ne pas mettre toutes ces forces dans la bagarre pour décrocher un éventuel premier titre "majeur". Roger Federer peut monter tranquillement en puissance après un début laborieux contre Fernando Verdasco. En cas de victoire, ce match n'aurait rien d'inutile pour lui puisqu'il scellerait définitivement sa place de N.1 mondial.

FACE-A-FACE : 6/3 pour Murray.

2009 M1000 Cincinnati, demi-finale : Federer 6-2, 7-6 (8/6)
2009 M 1000 Indian Wells, demi-finale : Murray 6-3, 4-6, 6-1
2009 Doha, demi-finale : Murray 6-7 (6/8), 6-2, 6-2
2008 Masters Cup, round-robin : Murray 4-6, 7-6(3), 7-5
2008 MS Madrid, demi-finale : Murray 3-6, 6-3, 7-5
2008 US OPEN, FINALE : Federer 6-2, 7-5, 6-2
2008 Dubaï, 1er tour : Murray 6-7(6), 6-3, 6-4
2006 MS Cincinnati, 2e tour : Murray 7-5, 6-4
2005 Bangkok, finale : Federer 6-3, 7-5

Masters Cup Londres
Le sursaut de Federer
22/11/2009 À 16:47
Masters Cup Londres
Federer: "Pas inquiet de mes performances"
20/11/2009 À 17:32