Reuters

Murray dégomme Federer

Murray dégomme Federer
Par Eurosport

Le 22/03/2009 à 01:30Mis à jour

Andy Murray disputera pour la première fois de sa carrière la finale du tournoi d'Indian Wells. Pour la sixième fois en huit rencontres, l'Ecossais a en effet battu Roger Federer (6-3, 4-6, 6-1). C'est aussi la 3e finale de Murray cette saison, et la 3e en Masters depuis le début de sa carrière.

Masters 1000 Indian Wells, demi-finale :

Andy Murray (GBR/N.4) bat Roger Federer (SUI/N.2) 6-3, 4-6, 6-1

Avec son tee-shirt bleu, ses lifts ondulés et son jeu de jambes "caoutchouteux", Andy Murray ressemble de plus en plus à l'homme élastique des Quatre Fantastiques. Roger Federer, qui a pu lire dans sa jeunesse les histoires des super-héros américains, confirmera cette impression. Le N.4 mondial actuel vient de le battre pour la sixième fois en huit rencontres, et pour la quatrième fois consécutive. Murray, c'est un joueur hors-norme cette saison. C'est 20 victoires pour une seule défaite. Dans le désert californien, il va disputer sa troisième finale de la saison après Rotterdam et Doha, mais aussi sa troisième finale d'un Masters 1000 (ou équivalent Masters Series). Sachez qu'il n'a perdu aucune de ces finales.

Federer sort du match

La liquéfaction de Roger Federer en plein troisième set reste énigmatique. Le champion aux nerfs d'acier est sorti du match comme un haricot de sa cosse suite à un incident anecdotique. A 1-2 dans cette dernière manche, Federer mène le jeu. Sur son service, il réussit un contre-pied qui fait vriller la jambe de Murray. Ce dernier s'écroule et hurle. Plus de peur que de mal peut-on constater rapidement. Sauf pour l'ancien N.1 mondial qui est éjecté de "sa bulle". Federer commettra en tout 32 fautes directes, dont une bonne dizaine dans ces derniers jeux. "L'écossé" est cuit, bouilli en plein désert avec un double break pour garniture par un Ecossais bouillant, prêt à remporter son troisième titre de la saison.

"Je suis déçu, bien sûr, déçu d'avoir mal joué mais je pense avoir fait un tournoi décent jusqu'en demi-finale, même si ce n'est certainement pas le meilleur de ma vie, a expliqué Federer. J'avais de grandes espérances ici, je vais essayer de les remplir à Miami (la semaine prochaine, ndlr)." Avec son tennis flexible du super-héros nonchalant, Murray fait peur à tout le monde, et peut particulièrement inquiéter Roger Federer. Sa place parmi les quatre meilleurs joueurs du monde est acquise depuis longtemps.

En cas de victoire dimanche à Indian Wells, Murray serait à portée de raquette du N.3, Novak Djokovic, tenant du titre déjà éliminé. Rafael Nadal, qui vise un 13e titre en Masters (1000 ou Series comme vous voulez), a battu Murray cinq fois sur sept. Certes. Il a cependant perdu les deux dernières confrontations. La finale sera intéressante.

0
0