AFP

ATP Masters 1000 d'Indian Wells (8e de finale) : Murray, la marche de trop pour Mannarino

Murray et Nadal, c'était trop pour Mannarino et Simon

Le 18/03/2015 à 20:48Mis à jour Le 19/03/2015 à 01:05

Adrian Mannarino, dominé par Andy Murray (6-3, 6-), et Gilles Simon, écarté par Rafael Nadal (6-2, 6-2), sont restés à quai des quarts à Indian Wells.

Cette fois, la marche était trop haute. Beaucoup trop haute. Pour Gilles Simon comme pour Adrian Mannarino. Après avoir sorti Fabio Fognini (tête de série n°19) et Ernests Gulbis (n°14), Adrian Mannarino a été stoppé mercredi à Indian Wells en huitièmes de finale par Andy Murray (6-3, 6-3). Le Français aura tenu tête au numéro 4 mondial le temps du premier set avant de subir la loi du Britannique en 1h29 de jeu. Celui-ci affrontera en quarts de finale Feliciano Lopez, tombeur de Kei Nishikori (6-4, 7-6).

Le 38e mondial a pris le service de l'Ecossais dans la première manche pour mener 3-2, ce qui a eu pour effet de piquer au vif Murray, entraîné par la Française Amélie Mauresmo. Il a aussitôt "débreaké" et gagné quatre jeux de suite pour empocher la première manche en 47 minutes. Dans le second set, les deux joueurs sont restés dos à dos jusqu'à ce que Murray s'empare lors du cinquième jeu du service de Mannarino (3-2) qui n'est pas parvenu ensuite à revenir dans la partie.

Ce revers n'effacera pas l'excellent début de saison de "Manna". Sans le doute le meilleur de sa carrière à 26 ans. Habitué aux tournois challenger, Mannarino vient cette année de disputer (et de perdre) sa première finale dans un tournoi ATP à Auckland et a réussi son meilleur parcours dans un Masters 1000 en se hissant en huitièmes de finale. Lundi, lors du prochain classement ATP, Adrian Mannarino sera aux portes du Top 30. C'est déjà une victoire en soi.

Gilles Simon n'a pas non plus pesé bien lourd face à Rafael Nadal (6-2, 6-4). Il sera resté encore moins longtemps que Mannarino sur le court. Seulement 1h19. Une de ses défaites les plus sèches face au numéro 3 mondial qui affiche désormais un bilan largement positif face au Français (7 victoires, 1 défaite). Balayé lors du premier set, Simon a réagi pour mener 2-0 à l'entame du deuxième. Mais Nadal était visiblement pressé et a signé un cinglant 5-0 pour servir pour le match. Le Tricolore est parvenu à revenir à 5-4 mais n'a finalement pas pu barrer la route des quarts à Nadal qui a désormais rendez-vous avec Milos Raonic, tombeur de Tommy Robredo (6-3, 6-2).

0
0