AFP

Federer poussif, Nadal expéditif

Federer poussif, Nadal expéditif
Par Eurosport

Le 09/05/2012 à 23:44Mis à jour Le 10/05/2012 à 00:14

Pour son entrée en lice, Roger Federer a bataillé face à Milos Raonic (4-6, 7-5, 7-6). Nadal, lui, n'a pas traîné face à Davydenko (6-2, 6-2).

Roger Federer et Rafael Nadal ont connu des débuts contrastés à Madrid. Pour son retour à la compétition après près d'un mois et demi d'arrêt, le Suisse s'est imposé dans la douleur face au Canadien Milos Raonic. Une victoire arrachée en trois sets 4-6, 7-5, 7-6 (7/4) pour atteindre les huitièmes de finale où il sera opposé à Richard Gasquet (N.14).. Le numéro 3 mondial, toujours au moins demi-finaliste à Madrid ces sept dernières années, a longtemps été au bord du précipice. Dominé par un Raonic inarrêtable sur son engagement (86% de points marqués sur son premier service), il s'en est tiré à l'expérience. Raonic, 23e mondial, qui avait obtenu le meilleur résultat de sa carrière il y a deux semaines en quart à Barcelone contre Andy Murray, a joué crânement sa chance.

Impressionnant de puissance, Raonic a juste manqué de réalisme sur ses balles de break. Il s'en est procuré quatre dans le deuxième set, puis encore trois dans le troisième, sans pouvoir faire chavirer Federer, qui l'avait déjà battu en mars à Indian Wells.Mais les difficultés rencontrées par Federer face à Raonic ne présage en rien de la suite de son tournoi. L'an passé, pour son premier match à Madrid, il avait battu l'Espagnol Feliciano Lopez après trois tie-breaks et après avoir sauvé une balle de match. Il avait ensuite atteint les demi-finales, s'inclinant face à Rafael Nadal.

Federer-Gasquet en huitièmes

A contrario, le numéro deux mondial a signé une mise en jambes réussie. Rafael Nadal est entré de la meilleure de manière possible dans le tournoi ce mercredi, en s'imposant (6-2, 6-2), face à un Davydenko totalement éteint. La promenade menée par le Majorquin aura duré 1h20 et n'aura laissé aucune chance au russe. Avec cette victoire, Rafa a signé son vingt-deuxième succès consécutif sur terre battue, où il n'a plus laissé un seul set à ses adversaires depuis le début du printemps. En huitièmes de finale, il tentera de se défaire de son compatriote Fernando Verdasco.

Son compatriote espagnol, David Ferrer s'est lui aussi débarrassé de son advseraire du jour, Stepanek, en deux sets (7-6, 6-2). Le Tchèque a résisté dans le premier set, où il s'est incliné au tie break. Mais l'Espagnol a bien maîtrisé sa fin de partie et a fait craquer son adversaire dans le deuxième set. Le numéro six mondial affrontera en huitièmes de finale un autre Espagnol, le vainqueur du match qui oppose Almagro à Granollers.

0
0