Getty Images

Rafael Nadal expédie Nick Kyrgios en huitième de finale

Nadal en mode rafale
Par AFP

Le 11/05/2017 à 21:29Mis à jour Le 11/05/2017 à 22:26

MASTERS 1000 MADRID - Rafael Nadal a fait tourner court son duel face à Nick Kyrgios au 3e tour du tournoi madrilène. Le Majorquin s'est imposé 6-3, 6-1 pour rallier les quarts de finale où il aura le Belge David Goffin face à lui.

Rafael Nadal n'était pas du genre à traîner ce jeudi. L'Espagnol a réussi son test en surclassant l'Australien Nick Kyrgios (6-3, 6-1) pour accéder jeudi aux quarts de finale du Masters 1000 de Madrid. Le N.5 mondial porte son invincibilité cette saison sur terre battue à douze matches, après avoir triomphé pour la dixième fois à Monte-Carlo puis à Barcelone en avril. Nadal retrouvera le Belge David Goffin, qui a dominé le Canadien Milos Raonic (6-4, 6-2), pour une place en demi-finale.

Le jeune Kyrgios (22 ans) s'était révélé il y a trois ans à Wimbledon, en dominant l'Espagnol lors des huitièmes de finale. Puis il l'avait inquiété lors de leurs retrouvailles, au même stade, à Rome l'an passé (victoire de Nadal 6-7 (3/7), 6-2, 6-4). Mais après quelques coups de génie, dont une amortie de coup droit bien masquée et des missiles en revers, l'Australien a perdu pied. Ce n'était que son premier tournoi sur l'ocre en 2017 alors que Nadal est bien plus en avance dans sa préparation pour Roland-Garros (28 mai - 11 juin).

" Je crois que j'ai vraiment progressé par rapport à mercredi"

En manque de constance sur son service, Kyrgios a concédé un deuxième break d'affilée (4-2), sur une double faute. L'Australien était-il diminué physiquement? Ses mauvais choix et son manque de lucidité (27 fautes directes contre 10) ont profité à l'Espagnol, solide du début à la fin. Nadal a empilé cinq jeux d'affilée pour se mettre à l'abri (6-3, 4-0) et n'a laissé que des miettes à Kyrgios.

Rien n'a voir avec le "très mauvais match" selon ses propres termes livré la veille face à l'Italien Fabio Fognini (7-6, 3-6, 6-4) pour son entrée en lice sur le court Manolo-Santana : "J'ai vraiment beaucoup mieux joué que mercredi, a reconnu Nadal. J'ai beaucoup mieux bougé, j'étais moins nerveux. Je n'ai quasiment pas commis d'erreurs, j'ai mieux retourné que d'habitude je crois que j'ai vraiment progressé par rapport à mercredi."

En quête d'un cinquième trophée à Madrid, après ceux de 2005, 2010, 2013 et 2014, l'Espagnol aura un duel en principe à sa portée contre le Belge David Goffin (10e), vainqueur du Canadien Milos Raonic (6-4, 6-2). Il avait remporté leur unique duel jusqu'ici, lors des demi-finales à Monte-Carlo (6-3, 6-1) mais le match avait été gâché par une grossière erreur d'arbitrage au coeur du premier set qui avait remis Nadal dans le match. Découragé, Goffin n'avait ensuite plus rivalisé. Nadal, lui, s'attend à un match plus compliqué. "J'espère que je pourrai m'améliorer encore un peu en coup droit car Goffin est sans aucun doute l'un des meilleurs joueurs du monde."

Propos recueillis par Amandine Reymond à Madrid

0
0