AFP

Finale Masters 1000 de Miami : Comment Novak Djokovic a asphyxié Rafael Nadal

Comment Djokovic a asphyxié Nadal

Le 30/03/2014 à 23:45Mis à jour Le 31/03/2014 à 00:27

L'analyse statistique de la finale montre que Djokovic a totalement dominé les débats, faisant la différence sur le deuxième coup de raquette après le service.

Si une statistique est à retenir dans la finale 2014 de Miami entre Djokovic et Nadal (6-3, 6-3), c'est le pourcentage de points remportés derrière le premier service. En mode rouleau compresseur, Djokovic a beaucoup mieux négocié son deuxième coup de raquette, phase de jeu essentielle dans le tennis de haut niveau.

Malgré un pourcentage de premières balles pratiquement identique (73% Djokovic, 71% Nadal), le Serbe a été beaucoup plus tranchant derrière, avec 83% de points gagnés, contre 59% pour Nadal. Un ratio quasi identique en deuxième balle (Djokovic 62%, Nadal 47%). Le Majorquin s'est procuré sa seule balle de break de la rencontre lors du premier jeu, sauvée par Djokovic. Puis plus rien. L'Espagnol n'a plus existé en retour, ne trouvant jamais sa distance pour relancer.

L'actuel numéro un mondial a également commis un nombre de fautes directes inhabituel chez lui (20 pour 15 coups gagnants). La raison ? Djokovic évidemment, qui l'a constamment mis sous pression en le privant de temps pour répliquer, notamment dès le retour de service, son point fort. Résultat : trois breaks sur toute la rencontre pour le Serbe, et un score réglé en deux sets. Comme lors de leurs deux dernières rencontres en 2013…

Statistiques finale Djokovic Nadal Masters 1000 Miami 2014
0
0