Reuters

Miami : Deux ans après, Andy Murray va à nouveau jouer pour gagner un Masters 1000

Deux ans après, Murray va à nouveau jouer pour gagner un Masters 1000
Par Eurosport

Le 03/04/2015 à 20:52Mis à jour Le 04/04/2015 à 10:36

Andy Murray disputera dimanche la finale du Masters 1000 de Miami. L'Ecossais a dominé Tomas Berdych en deux manches vendredi, 6-4, 6-4. Il affrontera pour le titre le numéro un mondial, Novak Djokovic.

Bonne semaine floridienne pour Andy Murray. Quelques jours après avoir décroché la 500e victoire de sa carrière professionnelle, le Britannique a franchi un autre cap vendredi. Ou plutôt a-t-il mis fin à une disette totalement inédite pour lui.

Il n'avait en effet plus mis les pieds dans une finale de Masters 1000 depuis très exactement deux ans et son titre à Miami, alors qu'il en avait toujours joué au moins une de 2008 à 2013. Vainqueur de Tomas Berdych vendredi (6-4, 6-4) dans la première demi-finale, il a stoppé cette série négative, apportant une nouvelle preuve de son retour au premier plan.

Tomas Berdych butte donc une fois encore dans un rendez-vous important. Le Tchèque a payé cash ses mauvaises entames de set. Il a manqué d'efficacité au service, particulièrement sur sa seconde balle, derrière laquelle il n'a remporté que 35% des points. Peu, trop peu.

"J'ai bien débuté chaque set, c'est ce qui a fait la différence, je suis plutôt content de mon match", a confirmé l'Ecossais.

Dernier coup d'accélérateur

Conséquence, il a cédé sa mise en jeu à quatre reprises, deux fois par set. Et s'il s'est montré opportuniste de son côté sur le service de Murray (deux breaks réussis sur deux balles de breaks), il a constamment couru après le score.

Victoire logique donc pour Andy Murray, qui s'est toutefois fait une petite frayeur à l'heure de conclure. Passé à deux points de la victoire déjà à 5-3 sur le service de Berdych, il a vu son adversaire pousser un dernier coup d'accélérateur. Le Tchèque a aligné cinq points pour revenir à 5-4 puis mener 0-30 sur le service de Murray.

Le numéro 4 mondial aurait pu se faire embarquer dans une fin de deuxième manche incertaine mais il retrouvé toute son efficacité au meilleur moment pour conclure sur son engagement et plier le match en deux sets et 1h46 de jeu. Il jouera Novak Djokovic en finale, vainqueur de l'Américain John Isner. "Je connais bien les courts, les conditions, les rebonds que peuvent prendre parfois les balles, je me sens à l'aise ici", a prévenu Murray.

0
0