Intouchable. John Isner a surclassé Juan Martin del Potro en demi-finale du Miami Open vendredi soir. L'Américain n'a laissé aucune chance à la Tour de Tandil. Après un premier set survolé 6-1, Isner s'est montré solide pour ensuite conclure au tie-break du deuxième set face un del Potro beaucoup trop tendre. Score final : 6-1, 7-6(2). Isner s'offre ainsi une nouvelle opportunité de remporter son premier Masters 1000. Ce sera face au vainqueur du match entre Pablo Carreno Busta et Alexander Zverev (qui se jouera dans la nuit de vendredi à samedi).
ATP Madrid
Thiem renverse Isner et retrouve les demi-finales
07/05/2021 À 13:06
Personne n'aurait parié sur un tel John Isner à Miami. Méconnaissable depuis le début de la saison, avec seulement deux matches gagnés en 2018 avant ce tournoi, l'Américain n'arrête plus de monter en puissance cette semaine. Intraitable face à Chung en quart, il n'aura pas ménagé del Potro non plus. Le géant de 2,08 mètres a étouffé son adversaire de ses frappes lourdes en coup droit, dont un flashé à quasiment 190 km/h au début du deuxième set, presque aussi rapide que la première manche, expédiée 6-1.

Plus d'essence dans le moteur de del Potro

Il aurait fallu voir un del Potro au tout autre visage pour que l'opposition soit plus équilibrée. Visiblement émoussé par ses victoires à répétition ces dernières semaines, l'Argentin a passé la plupart de ses points à subir et à être en retard dans ses placements. Un semblant de sursaut dans le deuxième set n'aura fait qu'entretenir un mince espoir, vite réduit à néant par Isner dans le tie-break. Mais del Potro ne méritait pas bien plus que ses deux points grappillés au milieu des coups droits gagnants et autres aces de l'Américain.
Après ses trois finales perdues jusqu'ici à Indian Wells, Cincinnati et Paris-Bercy, Isner peut décrocher son premier titre en Masters 1000 dimanche. Et quand le géant fait tomber les aces à chaque jeu de service et se jette avec agressivité dans chacun de ses retours comme sur ce match, il n'est pas facile à bousculer. Ce ne sera donc pas une partie de plaisir, que ce soit Pablo Carreno Busta ou Alexander Zverev de l'autre côté du terrain. Isner était tant sur un nuage qu'on en oublierait presque qu'il a mis fin à la série de quinze victoires consécutives de del Potro. Rien que ça.

Juan Martin Del Potro

Crédit: Getty Images

Tokyo 2020
Après son titre londonien, le doublé : Murray avait terrassé Del Potro à Rio
13/04/2021 À 11:25
Tokyo 2020
Émotion garantie : il y a 5 ans, Del Potro éliminait Nadal à l'issue d'un "must" de demi-finale
08/04/2021 À 11:12