Getty Images

Djoko toujours en mode yo-yo

Djoko toujours en mode yo-yo
Par Eurosport

Le 25/03/2019 à 00:35Mis à jour Le 25/03/2019 à 01:14

MASTERS 1000 MIAMI - Peu convaincant depuis son retour à la compétition, Novak Djokovic parait toujours loin de son meilleur niveau. Le Serbe a encore joué sur courant alternatif dimanche face à Federico Delbonis. Le numéro un mondial a cédé un set à l'Argentin avant de s'imposer 7-5, 4-6, 6-1. Mais il devra monter en régime s'il veut aller au bout en Floride.

Ce n'est pas encore du grand Djokovic. Loin, très loin de là. Mais au moins, à Miami, le Serbe avance. Contrairement à Indian Wells, où il avait trébuché dès son entrée en lice, le voilà en huitièmes de finale en Floride. Mais toujours sans convaincre. Très quelconque face à Bernard Tomic pour son premier match, le numéro un mondial a encore connu des sautes d'humeur face à Federico Delbonis, avant de hausser le ton dans la dernière ligne droite pour s'imposer en trois sets (7-5,4-6, 6-1).

Pourtant, alors qu'il avait paru assez peu concerné par moments contre Tomic, Djokovic a affiché un tout autre visage à l'entame de la rencontre face à Delbonis. Agressif, avec une longueur de balle retrouvée à l'échange, il a rapidement pris les devants pour breaker et s'envoler dans le 1er set. Mais alors qu'on le pensait parti pour un succès tranquille, il a relâché la pression et laissé son adversaire recoller. ce fut longtemps l'histoire de ce match : un pas en avant, un autre en arrière pour le Djoker.

Vidéo - Chahuté par Delbonis, Djokovic a gardé le dernier mot

02:41

Un bon test contre Bautista

Novak Djokovic a tout de même fini par mettre ce set dans sa poche à la faveur d'un nouveau break avant, dans la foulée, de mener 3-1 dans la 2e manche. Mais là encore, contre toute attente, Delbonis a relancé le match. Il faut saluer les mérites du gaucher argentin, qui aura fait tout le jeu (31 coups gagnants à 12, mais aussi 39 fautes contre 19) et s'est mis à jouer le feu dans ce 2e set, au point de breaker deux fois coup sur coup son illustre adversaire et revenir à une manche partout. Il ne l'avait pas volé.

Mais Djokovic a tout de même une certaine marge. Loin de paniquer, il a poussé un gros coup d'accélérateur. Comme dans les deux premiers sets, il a vite breaké pour prendre l'avantage. Sauf que, cette fois, il a laissé la tête de Delbonis sous l'eau. De potentiellement crispant pour la tête de série N°1, cette manche décisive a du coup viré à la simple formalité et l'hypothèse d'une grosse sensation rapidement étouffée.

Le Serbe parait toujours en rodage en ce mois de mars, mais ce match-là, même avec ses nombreuses imperfections, peut, peut-être, le mettre pour de bon dans son tournoi. Pour une place en quarts de finale, Djokovic passera en tout cas un test intéressant avec Roberto Bautista-Agut. L'Espagnol, solide, l'avait battu à Doha en tout début d'année. Certes, ce n'était pas encore le grand Djokovic de Melbourne. Mais ici non plus. Alors, méfiance...

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0