Getty Images

Avec sa 500e victoire, Gasquet est entré dans l'histoire

Avec sa 500e victoire, Gasquet est entré dans l'histoire

Le 19/04/2018 à 20:03Mis à jour Le 19/04/2018 à 21:31

MASTERS MONTE-CARLO - Richard Gasquet a signé jeudi sa 500e victoire sur le circuit principal. Symboliquement, il a atteint ce chiffre à Monte-Carlo, là où tout avait commencé 16 ans auparavant. Avec une telle performance, il ancre encore un peu plus son nom dans l'histoire du tennis français, et mondial.

Le 15 avril 2002, Richard Gasquet dispute le premier match de sa carrière sur le circuit principal, à Monte-Carlo. A 15 ans et 10 mois, il est surnommé "le petit Mozart" du tennis français. Opposé à Franco Squillari, 54e joueur mondial et demi-finaliste de Roland-Garros en 2000, Gasquet impressionne le monde de la petite balle jaune et décroche la première "grande" victoire de sa carrière. 16 ans plus tard, toujours à Monte-Carlo, le Biterrois vient de signer la 500e sur les terres de son premier exploit, tout un symbole.

Français le plus victorieux

"C'est un beau clin d'oeil. Je suis très fier. En 2002, j'étais très jeune. Il y avait un poids et une attente énorme. Dans les allées, j'étais presque un phénomène de foire, limite" a déclaré le joueur tricolore, fier de cette performance réalisée à Monte-Carlo, un tournoi forcément spécial pour lui. Très attendu après ce début de carrière fracassant, celui qui devait être le successeur de Yannick Noah et enfin apporter un titre du Grand Chelem à la France n'a jamais pu confirmer toutes ces attentes. Il est pourtant l'un des meilleurs joueurs tricolores de l'histoire de la petite balle jaune.

500 victoires pour 287 défaites, c'est le bilan du Biterrois à l'heure d'atteindre la barre symbolique. Il est le tricolore qui compte le plus de succès sur le circuit ATP, une statistique qui place son homme. Il devance Yannick Noah (476), Fabrice Santoro (470), Gilles Simon (432) ou encore Jo-Wilfried Tsonga (430).

Avec ses 500 victoires, Richard Gasquet possède également un bon palmarès sur le plan national. Il est le troisième français le plus titré de l'histoire du tennis avec 15 titres à son actif. Seuls Yannick Noah avec 26 titres et Jo-Wilfried Tsonga avec 16 trophées devancent le Biterrois.

Le 8e à atteindre les 500

C'est un cap hautement symbolique qu'a passé Richard Gasquet jeudi à Monte-Carlo. Il devient en effet seulement le 8e joueur encore en activité à compter au moins 500 victoires en carrière. Il se place à la même table que Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic, Andy Murray, David Ferrer, Tomas Berdych et Tommy Robredo, une bonne partie du gotha actuel du tennis mondial.

Richard Gasquet lors du Masters 1000 de Monte-Carlo

Richard Gasquet lors du Masters 1000 de Monte-CarloGetty Images

"Il n'y a pas énormément de joueurs à avoir atteint les 500 victoires, même dans les autres pays. Je dois avoir l'un des plus mauvais palmarès parmi ceux-là" a estimé le Français à l'issue de son match face à Mischa Zverev. Réaliste sur son palmarès, Richard Gasquet n'a pourtant pas à rougir face à Berdych qui compte "seulement" 13 titres ou Tommy Robredo qui n'en compte que 12, mais les deux hommes comptent chacun un Masters 1000. La comparaison avec celui du Big 4 est également moins flatteuse.

Les 500 victoires atteintes, Richard Gasquet ne compte pas s'arrêter là. Tommy Robredo et ses 533 succès sont désormais dans le viseur du Français. Depuis le 15 avril 2002, date de son premier succès, le Biterrois a marqué l'histoire du tennis français et mondial de par son jeu atypique ainsi que par ses exploits. Si son premier succès restera gravé à jamais dans sa mémoire, nul doute que le 500e sera inscrit en bonne place dans la tête de "Ritchie".

0
0