Getty Images

Medvedev décolle, Djokovic cloué au sol

Medvedev décolle, Djokovic cloué au sol
Par Eurosport

Le 19/04/2019 à 15:26Mis à jour Le 19/04/2019 à 16:28

Daniil Medvedev s'est offert le scalp de Novak Djokovic, numéro 1 mondial. A Monte-Carlo, le Russe de 23 ans s'est imposé en trois manches face au Serbe (6-3, 4-6, 6-2), qui n'était jamais tombé face à son jeune adversaire. La saison sur terre commence moyennement pour Djoko… Medvedev, lui, s'offre une première demie en Masters 1000, comme son adversaire de samedi, Dusan Lajovic.

Cette fois, Daniil Medvedev est allé au bout de son exploit. Après avoir rivalisé à Melbourne, le Russe a réussi à mettre au pas le n°1 mondial Novak Djokovic (6-3, 4-6, 6-2) en quart de finale du tournoi de Monte-Carlo, dans des conditions très venteuses. Le Moscovite a été étincelant côté revers pour s'offrir la plus belle victoire de sa carrière et une première demi-finale en Masters 1000. Il y affrontera un autre Serbe, Dusan Lajovic.

Daniil Medvedev peut être fier. Le jeune Russe a bien appris de son honorable défaite en huitième de finale de l’Open d’Australie. Près de trois mois plus tard, il a eu le dernier mot contre Novak Djokovic, sans jamais réellement baisser d’intensité pendant 2h20 d’empoignade du fond du court. Il a aussi confirmé qu’il n’était nullement intimidé par le statut de son adversaire serbe. Ce dernier n’a d’ailleurs toujours pas atteint le dernier carré en Masters 1000 cette saison, après une tournée américaine sur dur à oublier.

Vidéo - Un jeu de 9 minutes, un dernier rallye et un lob de toute beauté : Medvedev a écœuré Djoko

00:54

L'orgueil de Djokovic n'a pas suffi

D’emblée, Medvedev a envoyé un sacré message à Djokovic en lui ravissant son service (2-0). Véritable métronome à l’échange, le 14e joueur mondial a fait preuve d’une régularité exceptionnelle à l’échange dans des conditions venteuses parfois extrêmes. De l’autre côté du filet, le numéro 1 mondial s’est rapidement agacé, affichant fréquemment un sourire de dépit devant la profondeur et la précision de son adversaire. Dominé tactiquement, il a même cédé le premier set sur son engagement (6-3).

Sur un fil, le "Djoker" a évité le pire en sauvant d’entrée de deuxième manche une balle de break. Ce sursaut d’orgueil lui a permis d’élever sensiblement son niveau de jeu, prenant davantage la direction de l’échange avec son coup droit et usant de l’amortie à bon escient. Le Serbe a aussi repris le dessus dans les longs rallies (26-20 en sa faveur quand l’échange a excédé 9 coups) et a donc logiquement égalisé à une manche partout. On se disait alors qu’il était lancé... et on se trompait.

Vidéo - Sa première demie à Monte Carlo, Medvedev est allé la chercher en beauté: la balle de match en vidéo

00:59

Malgré une pause de sept minutes entre les deuxième et troisième sets, Djokovic n’a pu maintenir l’intensité de sa concentration. Le Serbe, à nouveau tendu et exaspéré, est sorti de son match, accumulant les erreurs (47 en tout !) face à un Medvedev qui a, lui, gardé sa constance. Le Russe s’est donc échappé, s’offrant même un double break (6-3, 4-6, 5-1), avant de conclure, comme dans le premier set, sur le service adverse d’un revers décroisé gagnant foudroyant ! Après "la plus belle victoire de sa vie", il aura assurément de belles chances de s’offrir une finale de prestige sur le Rocher.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0