Getty Images

Djokovic : "S'il avait gagné, cela n'aurait pas été immérité"

Djokovic : "S'il avait gagné, cela n'aurait pas été immérité"

Le 16/04/2019 à 20:03Mis à jour Le 16/04/2019 à 20:24

MASTERS 1000 MONTE CARLO – Novak Djokovic a débuté sa saison sur terre battue par une victoire plutôt étriquée face à Philipp Kohlschreiber (6-3, 4-6, 6-4). Le Serbe aurait pu perdre, ce qu’il a concédé après le match, mais il n’en fait pas une affaire. Le numéro 1 mondial juge que l’adaptation à la surface y est pour beaucoup dans ses difficultés du jour. Plus que ses dernières sorties US.

La 850e victoire de sa carrière restera une statistique. Pas sûr que Novak Djokovic la garde en mémoire bien longtemps. Mardi sur le court Rainier-III, le Serbe a entamé sa saison sur terre battue par un succès des plus étriqués, face à Philipp Kohlschreiber. Ce même Philipp Kohlschreiber qui avait déclenché, de l'autre côté de la planète, le début des soucis hivernaux de Djoko. A Indian Wells, la défaite concédée par le Serbe au 3e tour avait ressemblé à un petit coup d'arrêt, confirmé quelques jours après, de l'autre côté de l'Amérique, à Miami. Le numéro 1 mondial avait cette fois cédé en huitièmes, face à Roberto Bautista Agut. Un peu plus tard qu'en Californie, certes. Mais suffisamment tôt pour se poser des questions.

Pour sa première sur le circuit depuis cette tournée US ratée, Novak Djokovic n'a pas retrouvé son mojo. Et Kohlschreiber lui a posé de nouveaux soucis durant les trois sets (6-3, 4-6, 6-4) et les 2h36 de la rencontre.

Vidéo - Grosse colère, sifflets et énorme libération : pour Djoko, ce fut les montagnes russes

02:53

Comme Novak Djokovic n'avait pas les armes pour se hisser au-dessus de la mêlée ce mardi, il a dû beaucoup batailler face à l'Allemand qui lui pose régulièrement des problèmes sur terre. Son énervement, que sa raquette a payé au prix fort au cœur d’un drôle de deuxième set où l’on a comptabilisé sept breaks de suite, en est une preuve probante. "Je ne suis pas un très grand serveur, mais perdre mon service quatre fois d'affilée, ça ne m'est quand même pas arrivé souvent...", a-t-il souligné.

Vidéo - Une volée facile ratée et Djokovic a complètement dégoupillé

00:56
" Une victoire reste une victoire"

En résumé, Novak Djokovic ne s'est pas forcément rassuré. D'un autre côté, il ne venait pas pour ça. Du moins pas aujourd'hui. C’est ce qu’il a dit après sa 9e victoire en onze matches face à Kohlschreiber : "Un premier tour lors d'un premier match sur terre battue, on pouvait s'attendre à ça. Cette surface est complètement différente et il faut de nombreuses heures d'entrainement… Mais même avec ça, cela ne vous assure pas d'être à l'aise en match."

Huit doubles fautes, 16 balles de break concédées, 49% de points gagnés derrière sa seconde balle, 38 fautes directes, ce n'était pas du grand Djoko : "On a alterné très bon et très mauvais tennis. Il a été proche de gagner, autant que moi. S'il avait gagné, cela n'aurait d’ailleurs pas été immérité. On a fait beaucoup de fautes directes, ce n'était pas le plus beau tennis qui soit mais, en même temps, une victoire est une victoire."

Vidéo - Djokovic : "Beaucoup de hauts et de bas mais une victoire est une victoire"

01:42
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0