Panoramic

Nishikori a fini par écoeurer Wawrinka

Nishikori a fini par écoeurer Wawrinka
Par Eurosport

Le 30/07/2016 à 22:41Mis à jour Le 30/07/2016 à 23:10

MASTERS 1000 TORONTO - Kei Nishikori est le premier qualifié pour la finale dans l'Ontario. Il a dominé en deux sets (7-6, 6-1) le Suisse Stan Wawrinka, qui a complètement explosé après la perte de la première manche, où il a bénéficié de plusieurs balles de set. Nishikori affrontera dimanche le vainqueur de la rencontre entre Novak Djokovic et Gaël Monfils.

Kei Nishikori va retenter sa chance. Finaliste malheureux à Madrid en 2014 et à Miami cette année, le Japonais disputera dimanche sa troisième finale de Masters 1000. Samedi, il a domine en deux sets le Suisse Stan Wawrinka (7-6, 6-1) en un peu moins d'une heure et demie. Un Wawrinka qui a totalement disparu de la circulation après la perte d'une première manche qu'il a pourtant longtemps eu à portée de main. Il ne s'en est jamais relevé.

Il y a donc clairement eu deux matches en un samedi à Toronto dans cette première demi-finale. Mieux rentré dans la rencontre, Stan Wawrinka a d'abord compté un break d'avance. Il a mené jusqu'à 5-2 et sa puissance paraissait alors poser de gros problèmes à son adversaire. Mais Nishikori a recollé au score, donnant une autre dimension à cette première manche, soudain superbe et qui allait se décider au tie-break.

Et Wawrinka dégoupilla...

A nouveau aux commandes dans ce jeu décisif, Wawrinka a finalement vu le set lui glisser entre les doigts, Nishikori empochant le jeu décisif 8 points à 6. Au total, le Japonais aura sauvé pas moins de quatre balles de set. Trop, pour Wawrinka, qui a alors complètement laissé filer le match. Le premier set avait duré 63 minutes, le second allait être plié en 25, sans que Nishikori n'aie à forcer son talent contre le fantôme du Vaudois, qui a même trouvé le moyen de commettre un gigantesque raté en revers.

Kei Nishikori confirme en tout cas sa belle régularité en Masters 1000 cette année. Finale à Miami et, donc, Toronto, et demies à Madrid et Rome. le voilà à nouveau à un match d'un premier titre de première importance. Reste à savoir s'il retrouvera dimanche Novak Djokovic, comme en Floride au mois de mars, ou contre Gaël Monfils, qui défie le Serbe et numéro un mondial la nuit prochaine dans la seconde demi-finale.

0
0