Getty Images

Trois balles de match sauvées, trois autres ratées, Gasquet a perdu un match fou contre Zverev

Trois balles de match sauvées, trois autres ratées, Gasquet a perdu un match fou contre Zverev

Le 10/08/2017 à 02:43Mis à jour Le 10/08/2017 à 02:57

MASTERS 1000 MONTREAL - Incroyable match entre Richard Gasquet et Alexander Zverev. A l'instar de Gaël Monfils face à Kei Nishikori, le Biterrois a bien failli renverser une situation compromise. Mais au terme d'une troisième manche mémorable, il a fini par céder au jeu décisif contre le jeune Allemand.

C'est une victoire qui aurait pu faire un bien fou à Richard Gasquet. A l'arrivée, c'est une défaite (6-3, 4-6, 7-6) qui fait mal. Auteur d'une saison un peu anodine, perturbée depuis des mois par des pépins physiques et notamment un dos douloureux, le Français manque de victoires-références. Mercredi soir, contre un Alexander Zverev en pleine confiance après son titre à Washington le week-end dernier, il s'est battu comme un lion et n'a pas été loin de signer un miracle digne de celui de Gaël Monfils contre Kei Nishikori quelques heures plus tôt. Mais il lui a manqué un point...

A nouveau gêné par ses douleurs dorsales, Gasquet a longtemps subi le jeu. Mais après avoir perdu le premier set 6-3 en à peine une demi-heure, il s'est accroché sur son service avant de porter l'estocade pour recoller à une manche partout. Avec un Sascha Zverev en délicatesse avec une cheville, ce duel aurait pu ressembler à un match d'éclopés, mais vu le spectacle offert dans un troisième set totalement dingue, difficile de croire que ces deux joueurs étaient diminués.

Alexander Zverev

Alexander ZverevGetty Images

Zverev : un échange de 49 frappes pour sauver une balle de match

Zverev a cru faire la différence pour de bon en breakant au beau milieu de cette manche décisive. Et quand il a mené 5-40 puis 40-0 sur son service, le jeune Allemand a entrevu de très près la victoire. Mais Gasquet a sauvé ces trois balles de matches, dont une sur un point somptueux qui a fait se lever le public. A égalité, il a décoché un monstrueux retour de coup droit avant de profiter d'une faute directe de son adversaire. Cinq points consécutifs et de façon improbable, le Français venait de relancer ce match.

Dans la foulée, il a même été tout près de le gagner. A 6-5 en sa faveur, Gasquet a à son tour obtenu trois balles de match. Son seul tort a alors peut-être été de se montrer un tout petit peu passif. Mais Zverev a été magnifique. Sur la deuxième de ces balles de match, il a fait tout le jeu, Gasquet a défendu comme un chien, a tout ramené, guettant une faute qui n'est jamais venu. Un échange long de 49 frappes de balle, jusqu'à un coup droit gagnant de l'Allemand. Le public était debout, encore.

Après trois balles de match vendangées de part et d'autre, tout s'est donc joué au jeu décisif. Zverev s'y est montré plus entreprenant et logiquement, il s'est envolé. A 6-3 en sa faveur, il a bénéficié de trois nouvelles balles de match. Cette fois, il n'y eut pas de miracle pour Richard Gasquet, passé à côté d'une victoire "à la Monfils" dont il aurait bien eu besoin.

0
0