Panoramic

Masters 1000 Paris-Bercy (Quart de finale) : Stan Wawrinka élimine Rafael Nadal (7-6, 7-6)

Wawrinka était dans tous ses états, et Nadal n'y a pas résisté

Le 07/11/2015 à 01:14Mis à jour Le 07/11/2015 à 01:35

MASTERS 100 PARIS BERCY – Après une entame très poussive, et une frayeur en fin de match, Stan Wawrinka a su se reprendre pour éliminer Rafael Nadal en quart de finale (7-6, 7-6). Le Suisse a désormais un énorme défi devant lui pour tenter de disputer une deuxième finale à Paris cette année après celle de Roland-Garros : battre Novak Djokovic.

Au bout de la nuit mais certainement pas de l'ennui, Stan Wawrinka a complété le dernier carré de cette édition 2015. Après 2h20 d'un match épique face à Rafael Nadal, le Suisse s'est imposé en deux sets et deux tie-breaks (7-6, 7-6) pour rejoindre Novak Djokovic en demi-finale. Un petit surplus de confiance sur une poignée de points aura fait pencher la balance en faveur du Suisse. Il était plus de une heure du matin et l'AccorHôtels Arena affichait encore presque complet que Wawrinka a lâché un dernier passing de coup droit victorieux. Quelle soirée...

Nadal a vendangé

Lorsque Wawrinka a réussi le break dans le 7e jeu de la seconde manche, le dénouement semblait proche. Mais Nadal, l'homme qui ne lâchait jamais rien, allait rendre au Suisse la monnaie de sa pièce. Cette fois, c'est lui qui a débreaké à 5-4 alors que Wawrinka servait pour le gain de la rencontre. Rafa n'était pas mort. Il paraissait même plus vivant que jamais lorsqu'il a ensuite mené 5-2 dans le jeu décisif, avec deux services à suivre. Là, il a perdu un point qui a sans doute tout changé, en ratant un smash immanquable. A 6-2, on voit mal comment Wawrinka aurait pu revenir...

L'Espagnol a pourtant encore eu sa chance. A 6-4, il a obtenu deux balles de set. Puis une autre à 7-6 en sa faveur. Mais Wawrinka les a sauvées toutes les trois avant de conclure dès sa première balle de match. Les deux hommes ont reçu une ovation conjointe et méritée d'un public comblée. Ceux qui ont pris des billets pour cette session de soirée n'ont vu que quatre sets, mais quatre tie-breaks épiques et quatre heures et demie de tennis. En sortant de la salle, sans doute n'ont-il pas pu s'empêcher de se demander à quelle heure ils seraient partis si Berdych puis Nadal avaient concrétisé une de leurs balles de un set partout...

Stan Wawrinka lors de son match face à Rafael Nadal à Bercy

Stan Wawrinka lors de son match face à Rafael Nadal à BercyAFP

0
0