Panoramic

Murray se défait de Ferrer et s'offre une grande première à Bercy

Murray se défait de Ferrer et s'offre une grande première à Bercy

Le 07/11/2015 à 15:50Mis à jour Le 07/11/2015 à 16:33

MASTERS 1000 PARIS-BERCY - Andy Murray a pris le meilleur sur David Ferrer (6-4, 6-3) en demi-finale du Masters 1000 de Paris-Bercy. Il retrouvera pour sa première finale à Bercy le vainqueur de la rencontre opposant Novak Djokovic à Stanislas Wawrinka.

Andy Murray n’a pas fait le voyage pour rien. Pour sa première demi-finale au BNP Paribas Masters, le Britannique est parvenu à se qualifier également pour sa première finale. Le troisième joueur mondial a battu en deux sets David Ferrer, pour parvenir à ses fins (6-4, 6-3). Une logique pour ce joueur qui est, avec Novak Djokovic, le plus régulier cette saison en Masters 1000 : en effet, il jouera sa quatrième finale cette saison (2 victoires pour 1 défaite), soit le 2e meilleur bilan derrière l’intouchable Serbe (7 finales, 5 victoires pour 2 défaites).

Cette fois-ci, pas de match marathon. Et peu de débauche d’énergie pour un Murray. Presqu’un miracle quand on sait que David Ferrer est un client à Bercy, où il a déjà gagné en 2012. En mode ‘’entraînement intensif’’ avant le Masters et la finale de Coupe Davis, qui retiendra toute son attention en cette fin de saison, le Britannique n’a pas eu à s’employer pour dominer l’Espagnol. C’est même sa quatrième victoire consécutive face au Valencian qui lui avait donné beaucoup plus de fil à retordre sur la terre battue de Roland-Garros cette saison.

Murray n'a jamais paniqué

Comme face à Gasquet la veille, Murray s’est appuyé sur le peu de réussite de son adversaire au service pour faire la différence. C’est lui qui a obtenu le premier break de la partie, avant que Ferrer ne fasse finalement son retard au bout de sa quatrième occasion du match. L’Espagnol a tout de même eu trois balles de 5-3 dans sa raquette… toutes effacées par Murray. Un premier coup sur la tête du 7e mondial, qui a perdu son service dans la foulée, puis le set.

Et même si Ferrer a fait la course en tête dans la seconde manche, jamais Murray n’a paniqué. A 3-1 contre lui, l’Ecossais a tout de suite refait son retard. C’est même en alignant 5 jeux qu’il a fini par conclure la partie dans un dernier sprint fatal. Sûr de son tennis, sûr de sa force, le 3e mondial poursuit sa belle série en Masters 1000 où il n’a plus perdu avant les demi-finales sur ses cinq dernières sorties. Dimanche, il visera un 3e titre en M1000 face à Djokovic ou Wawrinka, dans un bastion qui manque à son palmarès avec Indian Wells, Monte-Carlo et Rome.

0
0