MASTERS 1000 ROME - Finale
Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Novak Djokovic (SRB/N.3) 7-6 (7/2), 6-2
"Veni, vidi, vinci", tels pourraient être les mots prononcés par Rafael Nadal au terme de son match en finale du Masters de Rome face à Novak Djokovic. Le numéro un mondial reconquiert un titre qui lui avait échappé l'an dernier alors qu'il en était le gardien depuis trois saisons (2005, 2006 et 2007). En Italie, l'Espagnol remporte le troisième tournois en trois semaines et signe par la même occasion son 36e titre de sa carrière, 15e dans la catégorie Masters à deux longueurs du record détenu par André Agassi (17) mais laissant derrière lui le Suisse Roger Federer (14).
Masters Rome
Nadal et Djokovic maîtrisent
03/05/2009 À 07:15
Un combat de gladiateurs
Seulement deux semaines après leur confrontation à Monte-Carlo, Novak Djokovic et Rafael Nadal se sont retrouvés sur la terre battue du court Pietrangeli. Le décor a beau changé, la sanction est la même pour le Serbe. Dès le début du match, l'Espagnol surprend son adversaire et fait le break d'entrée. Pris à froid, "Nole" n'arrive pas à faire face malgré ses tentatives de changer le rythme et de varier les coups. Comme à son habitude, Nadal pilonne le revers de son adversaire avant d'asséner un coup droit décroisé et semble inéluctablement se diriger vers le gain du premier set. Mais c'était sans compter sur le sursaut d'orgueil du Serbe. A 5-4 sur le service de Nadal, Djoko a besoin de deux balles de débreak pour revenir au score. Un retour de courte durée puisque dans la foulée, le numéro un mondial reprend l'avantage. Enervé, le Serbe ne se laisse pas distancer et pousse l'Espagnol jusqu'au tie-break et ne fait que retarder la sentance. Sans trembler, Nadal s'impose 7/2 et remporte le set 7-6 (7/2) en 1h15.
Nadal en reconquête
Sonné, Novak Djokovic semble zapper les trois premiers points de la deuxième manche. Fidèle à ses habitudes, le Serbe se ressaisit et obtient même une balle de break, effacée par le Majorquin. Tout en poursuivant sur sa lancée, le N.3 mondial recolle au score sur un jeu blanc. Quelques échanges spectaculaires et d'une rare intensité animent le match. La fatigue se fait tout de même sentir de part et d'autre du filet. C'est lors du sixième jeu que l'erreur a été fatale au Serbe. Alors qu'il menait 40/15, Djokovic enchaîne quatre grosses fautes et perd sa mise en jeu. Agacé, énervé et décontenancé, il sort complètement de son match. A l'inverse, Rafael Nadal saisit sa chance avec sang-froid et conclut la rencontre sur un cinglant 6-2. Principal adversaire de l'ogre de Manacor, Novak Djokovic n'aura pas réussi à mettre fin à l'hégémonie du numéro un mondial sur la surface ocre. A une semaine de Madrid, dernier Masters de préparation à Roland-Garros, l'Espagnol semble indétrônable. Ave, Nadal!
Masters Rome
Nadal et Federer au rendez-vous
02/05/2009 À 06:00
Masters Rome
Nadal "surpris"
04/05/2009 À 06:54