Coup de tonnerre à Rome ! Andy Murray, numéro un mondial et tenant du titre au Foro Italico, a été défait dès le deuxième tour du Masters 1000 italien par le local Fabio Fognini en deux sets (6-2, 6-4) et 1h33 de jeu, mardi soir. Le Britannique est apparu lent sur ses jambes et sans esprit de révolte face à un Fognini en feu devant son public. Murray ira donc à Roland-Garros en n’ayant remporté que deux petites rencontres en trois Masters 1000 sur terre battue en ce début de printemps. Une tournée européenne catastrophique pour un patron du circuit en perdition.
ATP Madrid
"Il est n°1 mondial, j'ai une hanche en métal" : Djokovic - Murray, affiche nostalgique
04/05/2022 À 19:07
Ce dernier tournoi sur ocre avant Roland-Garros devait sonner le réveil d’Andy Murray après une sortie prématurée à Monte-Carlo et Madrid. Il n’en a rien été. La faute à un Fabio Fognini proche de la perfection ce mardi soir dans un Foro Italico entièrement acquis à sa cause. L’Italien a très bien débuté le match en breakant Murray dès le premier jeu de la rencontre, avant d’enfoncer le clou pour rapidement mener 4-0 après un double break. En face, le Britannique a pris l’eau et a enchainé les fautes directes (neuf dans le premier set) pour se montrer loin de son meilleur niveau.
Avec 15 coups gagnants dans la première manche, Fabio Fognini a été tout le temps à l’intérieur du court pour agresser Murray et ne pas le laisser respirer. Tactique payante pour basculer en tête après le premier acte, bouclé 6-2 en 39 minutes de jeu.

Un festival d’amorties

La tête sous l’eau, Andy Murray a pu débuter le deuxième set sur un jeu blanc avant de complètement s’effondrer de nouveau. Il n’en fallait pas plus à Fabio Fognini pour se détacher largement, 5-1 service à suivre, et écœurer le numéro un mondial avec une dizaine d’amorties parfaitement touchées. Un sursaut d’orgueil de Murray lui a permis d’effacer un break de retard, et de mettre le doute dans l’esprit de son adversaire. Mais le Britannique partait de trop loin. Avec cette victoire, Fognini devient le premier joueur italien à battre un numéro un mondial depuis 10 ans, un sacré exploit !
Pour Murray, c’est une saison cauchemardesque qui se poursuit avec cette nouvelle défaite précoce à Rome. Le Britannique n’a toujours pas disputé le moindre quart de finale en Masters 1000 cette saison, inquiétant pour le numéro un mondial avant de se présenter à Roland-Garros dans moins de deux semaines, où il était finaliste l’an dernier. Malgré son statut, il sera loin d’être favori Porte d’Auteuil et pourrait bien voir fondre son avance au classement ATP en cas de nouvelle contre-performance.
ATP Belgrade
Rublev assure et rejoint Djoko en finale
23/04/2022 À 15:45
ATP Monte-Carlo
La défense du titre démarre bien pour Tsitsipas
12/04/2022 À 18:00