Getty Images

Novak Djokovic écrase Dominic Thiem (6-1, 6-0) et rejoint Alexander Zverev en finale

Impitoyable, Djokovic n'a laissé qu'un petit jeu à Thiem
Par Eurosport

Le 20/05/2017 à 21:11Mis à jour Le 21/05/2017 à 00:09

Novak Djokovic n’a pas fait dans la dentelle face à Dominic Thiem, en demi-finale du Masters 1000 de Rome. Le Serbe s’est imposé 6-1, 6-0 en 59 minutes face au tombeur de Rafael Nadal et défiera Alexander Zverev, dimanche en finale.

Quelle démonstration de force de la part de Novak Djokovic. Le numéro deux mondial a survolé sa demi-finale du Masters 1000 de Rome en battant Dominic Thiem en deux petits sets (6-1, 6-0) et 59 minutes de jeu. Un match impressionnant de la part du Serbe qui, sur ce match, n’est plus très loin de son meilleur niveau. En face Thiem n’a pas su reproduire le jeu qui lui avait permis de battre Rafael Nadal vendredi. Novak Djokovic, qui avait déjà dû terminer son quart face à Del Potro à la mi-journée, retrouvera donc en finale Alexander Zverev pour tenter de s’offrir son premier Masters 1000 cette saison et son 5e titre à Rome.

Une fessée, une gifle, une humiliation. Novak Djokovic n’a pas fait de cadeau à Dominic Thiem en ne lui laissant qu'un seul petit jeu dans cette demi-finale. Concentré et agressif d'entrée, le numéro deux mondial a pris son adversaire à la gorge en le breakant dès le deuxième jeu du match. En face l’Autrichien a essayé tant bien que mal de réagir mais toutes ses tentatives se sont terminées par une faute directe ou un contre de Novak Djokovic. Impuissant, Thiem a tenu à sauver l’honneur dans ce premier set en remportant sa dernière mise en jeu. Le Serbe a conclu dans la foulée (6-1).

Première finale en Masters 1000 cette saison

La dynamique n’a pas changé d’un pouce dans la deuxième manche. Djokovic est resté très appliqué (6 fautes directes pour 14 coups gagnants sur le match). Thiem a poursuivi sa descente aux enfers, avec la perte de sa mise en jeu d’entrée de seconde manche. Un coup derrière la tête dont il ne s'est pas relevé.

Novak Djokovic, rageur à chaque break, a mis un point d’honneur à conclure la partie sur un 6-0 cinglant, pour marquer les esprits. Le Serbe s’est ainsi qualifié pour sa 44e finale en Masters 1000, la 8e à Rome, et pourra reprendre seul la tête du classement des vainqueurs en Masters 1000 en cas de succès dimanche (ndlr : il est à égalité avec Nadal avec 30 succès). Surtout, avec cette victoire, le Djoker relève un peu la tête avant Roland-Garros, et semble retrouver petit à petit le jeu qui lui a permis d’être un jour le meilleur joueur de la planète tennis.

0
0