Getty Images

Nadal est passé entre les gouttes pour se défaire de Zverev et redevenir l’empereur de Rome

Nadal est passé entre les gouttes pour redevenir empereur

Le 20/05/2018 à 19:24Mis à jour Le 20/05/2018 à 20:23

MASTERS 1000 ROME – Cinq ans après son dernier succès au Foro Italico, Rafael Nadal a remporté dimanche son huitième titre à Rome en battant en finale Alexander Zverev. Le Majorquin a eu besoin de trois sets (6-1, 1-6, 6-3) et d’un petit coup de main de la météo pour se défaire de l’homme en forme du moment. Il signe son 32e succès en Masters 1000 et va reprendre la place de n°1 mondial.

Rafael Nadal sauvé par les eaux en terre romaine ! Malmené en finale du Masters 1000 italien par Alexander Zverev, le Majorquin a su profiter d'une interruption du match au coeur du troisième set à cause de la pluie pour reprendre ses esprits, et coiffer son adversaire sur le fil après la reprise. C'est le huitième titre à Rome pour Rafael Nadal, qui ajoute à son palmarès un 32e Masters 1000, le 24e sur terre battue. Il reprendra dès lundi sa place de numéro un mondial, et va arriver Porte d'Auteuil en position d'incontestable et immense favori.

C'est une drôle de finale à laquelle ont assisté les spectateurs sur le court central du Foro Italico. Dans la peau de l'outsider, Alexander Zverev a été le premier à frapper en prenant la mise en jeu de Rafael Nadal d'entrée de match. Un break qui a visiblement fâché le Majorquin, qui a ensuite aligné six jeux de suite pour s'adjuger la première manche (6-1). Plus agressif, il a totalement pris le dessus sur un Allemand sans solution.

La pluie a coupé les pattes de Zverev

Après la perte du premier set, le tenant du titre ne s'est pas affolé et a élevé son niveau de jeu. En face, la machine majorquine s'est alors déréglée et l'Espagnol a concédé, à la surprise générale, cinq jeux de suite. Il a pu éviter la bulle mais pas l'égalisation à un set partout de son adversaire (1-6).

Breaké dès le début de la dernière manche, Nadal a vu d'un bon œil l'interruption de la partie à cause de la pluie. Au retour des vestiaires une heure plus tard, la physionomie du match a totalement changé. Mené 3-2, le Majorquin s'est montré plus agressif et a profité de la fébrilité de Zverev pour retourner la situation a son avantage avant de conclure la partie.

Une victoire sur le fil du joueur espagnol, qui a su se servir de l'interruption du match pour revenir avec une tactique plus agressive et reprendre un trophée qu'il n'avait plus soulevé depuis 2013. Une éternité pour lui sur sa surface de prédilection.

Rafael Nadal améliore également son propre record du plus grand nombre de Masters 1000 remportés avec ce 32e succès. Cerise sur le gâteau, il reprend sa place de numéro un mondial, qu'il avait cédée à Roger Federer la semaine passée après sa défaite en quart de finale à Madrid contre Dominic Thiem. Le Majorquin va maintenant se présenter à Roland-Garros, terre de ses exploits, où il sera encore une fois le grand favori pour la victoire finale.

Rafael Nadal à Rome

Rafael Nadal à RomeGetty Images

0
0