Getty Images

Rafael Nadal : "L'interruption m'a bien aidé"

Nadal : "L'interruption m'a bien aidé"

Le 20/05/2018 à 23:40Mis à jour Le 20/05/2018 à 23:51

MASTERS 1000 ROME – Rafael Nadal a remporté son 8e titre à Rome, au terme d'une finale très disputées. Mené dans l'ultime manche par Alexander Zverev, l'Espagnol a profité d'une interruption due à la pluie pour retourner la situation à son avantage, et arracher la victoire.

Après la pluie, le beau temps, c'est ce qu'a pu vérifier Rafael Nadal ce dimanche en finale du Masters 1000 de Rome. Le Majorquin a été sauvé par les eaux en terre romaine, lui qui voyait le titre lui échapper de plus en plus. Dominé à l'échange par un très bon Alexander Zverev, qui avait le break dans l'ultime manche, Rafael Nadal a alors profité de l'interruption du match à cause de la pluie pour réfléchir : "Quand le match a été interrompu, je n'ai pas pensé que ça allait m'aider. Bien sûr si on fait une analyse maintenant, ça m'a aidé à revenir avec une idée claire sur la tactique à adopter".

Tout de suite plus incisif, l'Espagnol s'est montré agressif en coup droit pour refaire son retard, et mettre le doute dans l'esprit de l'Allemand. "J'ai eu un peu de chance de revenir dans la partie juste après la reprise, a-t-il ajouté. Ensuite, j'ai joué avec une bonne stratégie et de la détermination". Le break en poche, Rafael Nadal a su se montrer solide pour conclure la partie sur son service. Trois jeux remportés de suite après la reprise du jeu. Une pause qui a clairement été bénéfique pour le Majorquin.

"Mon meilleur tennis dans le premier set"

Mis en difficulté par l'Allemand dans cette finale, Rafael Nadal avait pourtant survolé la première manche. Avec 8 coups gagnants pour seulement 4 fautes directes, il a signé une performance impressionnante : "Le premier set a été génial en termes de… tout. Le meilleur set que j'ai joué sur terre battue cette saison." Un tennis qu'il espère sans doute retrouver à Roland-Garros.

Rafael Nadal lors de sa victoire au Masters 1000 de Rome

Rafael Nadal lors de sa victoire au Masters 1000 de RomeGetty Images

Les choses ont commencé à se gâter pour lui dès que le temps s'est couvert. Sans soleil, le lift de l'Espagnol gicle moins et Alexander Zverev en a profité pour renverser la situation. "Quand les nuages sont arrivés et que le court s'est ralenti, ça a commencé à être différent par rapport à ce que j'avais eu toute cette semaine", a ajouté le Majorquin. Plus habitué à un soleil radieux depuis le début de la semaine, Rafael Nadal a eu du mal à gérer ces nouvelles conditions de jeu.

"Pour Zverev, il faut juste du temps"

La pluie lui a donc été d'une aide précieuse pour se sortir de ce mauvais pas. A l'issue du match, il n'a pas manqué de saluer la performance d'Alexander Zverev, qui ne devrait pas mettre longtemps à valider ses performances démontrées en Masters 1000, dans les Grands Chelems : "Le tennis est du tennis, en Grand Chelem, en Masters 1000, partout. C'est impossible de ne pas avoir de bons résultats en Grand Chelem après ce qu'il a fait en Masters 1000. Il faut juste du temps. Jouer au meilleur des cinq manches avantage les meilleurs joueurs. Et Sascha est l'un d'entre eux".

Le regard de Rafael Nadal se tourne désormais vers Roland-Garros, où il tentera de remporter un 11e titre. Pour lui, avoir remporté deux Masters 1000 sur terre battue ne change rien. A Paris, les compteurs seront remis à zéro : "Les balles sont différentes à Paris, le court est différent, les conditions ne sont pas les mêmes. Je ne pense pas que ce qu'il s'est passé aujourd'hui puisse avoir un impact là-bas. Mais bien-sûr, une victoire aide mieux qu'une défaite". Porte d'Auteuil, le Majorquin se présente comme chaque saison, avec l'étiquette de l'homme à battre.

Rafael Nadal celebrates with the trophy

Rafael Nadal celebrates with the trophyGetty Images

0
0