Getty Images

Solide, Tsitsipas retrouve Federer

Solide, Tsitsipas retrouve Federer

Le 16/05/2019 à 23:08Mis à jour Le 16/05/2019 à 23:51

MASTERS ROME – Stefanos Tsitsipas a pris le meilleur en deux manches (6-4, 6-3) et 1h13 de jeu sur Fabio Fognini. Plus solide que l’Italien et surtout plus constant sur l’ensemble du match, le jeune Grec confirme sa forme du moment après sa finale à Madrid. Il retrouvera en quart de finale Roger Federer.

Stefanos Tsitsipas a rendu silencieux le court central du Foro Italico. Jeudi soir, le Grec a dominé avec autorité le favori du public romain Fabio Fognini en deux sets (6-4, 6-3) et 1h12 de jeu. En deux matches, le 7e joueur mondial a donc fait tomber deux Italiens, puisque dans la matinée, il s’était aisément débarrassé du (très) jeune Jannik Sinner. Dans la foulée de sa finale madrilène, il enchaîne sans faiblir et retrouvera en quart de finale Roger Federer pour un troisième duel (déjà) entre les deux hommes en 2019.

Les Italiens espéraient sans doute une conclusion en fanfare d’un jeudi fou qui aura notamment vu Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer disputer deux matchs chacun. Mais l’idole de tout un peuple auréolé de son nouveau statut de vainqueur de Masters 1000 à Monte-Carlo, Fabio Fognini, est tombé sur un os. Par la constance de sa concentration, son implication de tous les instants et ses prises d’initiatives, Stefanos Tsitsipas a parfaitement maîtrisé la fougue de son adversaire transalpin.

Tsitsipas, un sérieux à toute épreuve

Tsitsipas a d’ailleurs toujours fait la course en tête dans ce match. Rapidement nanti d’un break d’avance, il a vu Fognini revenir de 4-1 à 4 jeux partout dans le premier set, mais n’a jamais paniqué. Pourtant, il aurait pu se laisser emporter par l’ambiance, digne d’une rencontre de Coupe Davis (à l’ancienne), et l’enthousiasme qui a accompagné la remontée de son adversaire. Mais il est resté dans sa bulle, et à 20 ans, même si le Grec a déjà plusieurs belles références, cela reste bluffant.

Stefanos Tsitsipas

Stefanos TsitsipasGetty Images

Tsitsipas a opposé à la performance sinusoïdale de son adversaire une solidité constante (14 coups gagnants pour 12 fautes directes) qui lui a permis d’enchaîner quatre jeux de rang entre la fin du premier et le début du deuxième set, passant de 4-4 à 6-4, 2-0 en sa faveur. Il a parfaitement profité des sautes de concentration de Fognini, auteur de 22 erreurs de son côté, pour faire la différence. Et la seconde manche a connu sensiblement le même scénario : après un retour de l’Italien à 2-2, le Grec a repris son envol pour ne plus lâcher son avance jusqu’à la fin.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313