AFP

Masters Shanghaï : Federer survit à Mayer et est assuré de retrouver la 2e place mondiale

Miraculé après avoir sauvé cinq balles de match, Federer supplante Nadal

Le 08/10/2014 à 18:43Mis à jour Le 08/10/2014 à 20:28

Pour son entrée en lice, Roger Federer s'est imposé après un âpre combat face à l'Argentin Leonardo Mayer (7-5, 3-6, 7-6) au 2e tour du Masters de Shanghaï. Le Suisse, qui a sauvé cinq balles de match, est ainsi assuré de reprendre la 2e place mondiale à Rafael Nadal, lundi.

Roger Federer a dû batailler ferme pour se défaire de Leonardo Mayer. Le 25e joueur mondial, qui réalise la meilleure saison de sa carrière, a poussé le Suisse à disputer trois sets pour se qualifier en 8e de finale à Shanghai, 7-5, 3-6, 7-6 (9/7). Avant de craquer sur la première balle de match de son adversaire, l’Argentin a laissé passer cinq chances de conclure la rencontre. Federer est ainsi assuré de reprendre lundi la deuxième place mondiale à Rafael Nadal.

Leonardo Mayer pourra s’en vouloir longtemps. Il est passé très près du plus gros exploit de sa carrière. Pour sa première confrontation avec Roger Federer, l’Argentin a mis tous les ingrédients pour réaliser le match parfait : agressivité, longueur de balle et service de qualité. Le Suisse, peu en jambes après un mois sans compétition, a eu énormément de mal à suivre le rythme de son adversaire. Les 2h41 de jeu risquent de coûter cher pour la suite du tournoi.

Sauvé par la bande du filet

Mené 5-3 dans le premier set, le Suisse a dû une première fois élever son niveau de jeu pour aligner quatre jeux d’affilés et l’emporter 7-5.  Mais le deuxième set a été un remake du premier. Souvent dépassé par les coups de massue en coup droit de Mayer, Federer n’a cette fois pas trouvé les ressources pour revenir (3-6).

Poussé dans le jeu décisif dans la dernière manche, il a pu compter sur un brin de chance pour écarter cinq balles de match. Sur la quatrième, Leonardo Mayer était à deux doigts de conclure mais la bande du filet en a décidé autrement en faisant retomber la balle du côté de l’Argentin. A contrario, il n’aura fallu au Suisse qu’une balle de match sur un lob parfaitement touché pour se qualifier pour les 8e de finale à Shanghai.  Et passer numéro 2 mondial devant Rafael Nadal lors du prochain classement ATP, lundi.

0
0