AFP

Murray domine Bautista Agut et remporte son 13e Masters 1000 au terme d'une tournée parfaite

Murray, le règne asiatique

Le 16/10/2016 à 12:31Mis à jour Le 16/10/2016 à 13:29

MASTERS 1000 SHANGHAI - Andy Murray a remporté le titre à Shanghai ce dimanche en disposant de Roberto Bautista Agut en finale (7-6(1), 6-1). Après un premier set accroché, l'Espagnol a lâché et le Britannique a pris le large. C'est le 3e sacre à Shanghai et le 13e titre en Masters 1000 pour Murray, qui s'offre un deuxième trophée après Pékin la semaine passée, sans concéder une seule manche.

Une tournée décidément idyllique pour Andy Murray. Vainqueur à Pékin la semaine dernière, le Britannique a fait coup double en remportant le tournoi de Shanghai (7-6(1), 6-1) dimanche. Face à un Roberto Bautista Agut "novice" dans une finale de Masters 1000, Andy Murray a dominé ce match et a confirmé sa grande forme du moment en ne perdant pas un seul set de la semaine.

Mieux, en dix matches joués sur la tournée asiatique, il est à 20 sets remportés pour 0 perdu. C'est le 13e titre en Masters 1000 pour le numéro deux mondial et le 41e de sa carrière. Avec cette victoire, il se rapproche de la place de numéro 1 mondial de Novak Djokovic mais il devra remporter Vienne et Paris et compter sur la non-présence en finale de Djokovic à Bercy pour devenir numéro 1 mondial avant le Masters de Londres. Improbable, mais pas impossible.

Bautista recolle...

Pour le premier Masters 1000 depuis Cincinnati, en août, et le premier grand tournoi depuis l'US Open en septembre, tous les meilleurs étaient présents et c'est l'homme en forme du moment qui a dominé le tournoi chinois. Le Britannique a bouclé une semaine parfaite en finale face à la surprise Bautista Agut. L'Espagnol, qui disputait la première grande finale de sa carrière, a un peu coincé et n'a pas montré autant de précision et de force mentale que lors de ses victoires contre Jo-Wilfried Tsonga et surtout Novak Djokovic.

Murray et Bautista Agut n'avaient pas encore cédé de set cette semaine et le match a débuté par des jeux rapides et des engagements très solides de la part des deux hommes. Le numéro deux mondial a ensuite fait parler son expérience lors du "fameux" 7e jeu du match en réalisant le break sur sa première occasion. On pensait alors se diriger vers un premier set facilement remporté par l'Ecossais mais c'était sans compter sur la résistance de son adversaire Espagnol.

A 5-3 Andy Murray s'est procuré trois balles de set sur son service mais à chaque fois il a manqué de précision dans ses coups et a semblé hors du coup mentalement pour conclure ce set à ce moment du match. Bautista Agut en a profité pour débreaker sur sa première occasion. Les deux hommes se sont d'ailleurs montrés très réalistes sur leurs occasions avec un 4/4 en balles de break converties pour Murray et 2/3 pour Bautista Agut.

... avant de lâcher complètement prise

Le tie-break s'annonçait passionnant avec un Espagnol tenace et un Britannique dans le doute. Mais Murray n'a pas eu à forcer son talent pour se sortir de ce mauvais pas. Peut-être plus tendu à ce moment de la rencontre, Bautista Agut est passé complètement à côté de son tie-break en commettant trois fautes directes sur des balles faciles. Il a offert sur un plateau le gain de la première manche à son adversaire. La suite du match a été à sens unique avec un Britannique qui a déroulé et l'Espagnol, la tête sous l'eau après son tie-break raté, qui a beaucoup trop donné.

Avec ce sixième titre, le numéro deux mondial réalise sa saison la plus prolifique depuis 2009 où il avait été sacré six fois également. Il lui reste trois tournois (Vienne, Paris, Masters de Londres) pour essayer de battre ce record. Mais Murray, qui est bien l'homme fort du moment, a désormais un autre objectif dans un coin de sa tête : la place de numéro 1 mondial. L'Ecossais se rapproche encore un peu plus de son rêve et de Novak Djokovic avec cette victoire à Shanghai. Il n'est plus qu'à 2415 points du Serbe qui est en baisse de forme en ce moment. La fin de saison s'annonce donc passionnante et les éventuels prochains duels entre les deux meilleurs joueurs du monde promettent déjà beaucoup.

0
0