Getty Images

Juan Martin del Potro vient à bout de Richard Gasquet (7-5, 7-6)

Del Potro est peut-être malade, mais Gasquet n'est pas vacciné

Le 10/10/2018 à 11:01Mis à jour Le 10/10/2018 à 11:33

MASTERS SHANGHAI - Juan Martin del Potro n'était pas au mieux mais Richard Gasquet n'a pas su saisir l'occasion. Le Français s'est incliné en deux manches contre le N.4 mondial, vainqueur en deux manches (7-5, 7-6). Le Biterrois a pourtant eu quatre balles de deuxième set et semblait en mesure de l'emporter. Del Potro affrontera Borna Coric en huitièmes de finale.

Richard Gasquet peut avoir des regrets. Opposé ce mercredi à l'Argentin Juan Martin del Potro, numéro 4 mondial, au deuxième tour du Masters 1000 de Shanghai, le Français s'est incliné en deux sets très disputés (7-5, 7-6) et 1h50 de jeu. Le Biterrois a eu de nombreuses occasions de faire la différence dans les deux manches face à un adversaire pas au mieux physiquement. Mais il n'a pas su les concrétiser. En huitièmes de finale, Juan Martin del Potro affrontera le Croate Borna Coric, 19e joueur mondial.

Le Tricolore doit encore se demander ce qui lui est arrivé. Le Français a ainsi perdu son septième duel d'affilée contre Juan Martin del Potro au terme d'un match qu'il a pourtant globalement dominé. Gasquet devrait ruminer quelque temps cette défaite qui a mis en lumière son incapacité à serrer le jeu dans les moments importants. Il a d'abord servi pour le premier set à 5-4, avant de le laisser filer en concédant trois jeux d'affilée. Puis, il n'a pas su convertir quatre balles de set consécutives à 6-2 dans le tiebreak de la deuxième manche pour emmener l'Argentin dans un combat physique.

Gasquet se saborde

Pourtant, tout avait bien commencé pour le Biterrois, auteur du break d'entrée sur un somptueux passing de revers court croisé. Solide au service (78 % de premières balles et 12 aces), Gasquet a dominé sereinement le début de partie. De l'autre côté du filet, Del Potro n'a pas semblé totalement remis de sa fièvre apparue en finale de Pékin dimanche dernier. Pataud, approximatif dans son placement, l'Argentin a commis 29 fautes directes (pour 27 coups gagnants) et est apparu souvent à bout de souffle dès que l'échange s'installait.

Gasquet n'a toutefois pas su en profiter, se sabordant lors des deux fins de set, alors qu'il a réalisé plus de coups gagnants (32) et moins de fautes directes (23) que son adversaire dans ce match. En s'inclinant, le Français a manqué l'occasion de s'étalonner au tour suivant face à Borna Coric, pour ce qui aurait ressemblé à une répétition générale de la finale de la Coupe Davis. En attendant, le Croate peut nourrir des ambitions à Shanghai : si Del Potro est aussi emprunté physiquement ce jeudi, la voie des quarts pourrait bien s'ouvrir pour le jeune loup.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0